ES · FR
 
Star Wars : X-Wing 2.0

Académie de Vol : Avoir Plus Avec Moins

L’Économie d’Actions dans Star Wars : X-Wing par notre Rédacteur Spécial Paul Heaver

 

Bienvenue cadets, pour cette nouvelle session de l’Académie de Pilotage Star Wars : X-Wing ! Repos !

Vous êtes tous ici parce que vous voulez devenir des pilotes. Plus que ça, chacun d’entre vous a exprimé son intérêt pour devenir chef d’escadron. La bonne nouvelle est que nous reconnaissons votre potentiel. Nous pensons que vous avez une réelle chance de voler avec les meilleurs. La mauvaise nouvelle ? Il n’y a pas de mauvaise nouvelle à cet instant, mais la vérité est que vous ne deviendrez pas des as après une leçon ou deux. Il y’a beaucoup de compétences – et d’entrainement – qui séparent les nouvelles recrues des as que vous pourrez rencontrer aux évènements majeurs comme les Championnats du Monde X-Wing et l’Invitation à Coruscant 2018.

Mais vous pouvez le faire ici. Nous avons déjà vu beaucoup de fois par le passé des nouvelles recrues s’appliquer avec détermination à l’académie et finalement se retrouver se battant pour le destin de la galaxie contre des as du pilotage comme Dark Vador, Han Solo ou Le Grand Inquisiteur.

Comment pouvez-vous en arriver là ? Nous avons commencé votre parcours la semaine dernière avec comme introduction les différents types de vaisseaux que vous pourrez piloter. Après tout, peu importe à quel point vous êtes un bon pilote, vous ne transformerez jamais un HWK-290 en un A-wing. Ces vaisseaux n’ont absolument rien de comparable. Ils sont conçus pour des rôles différents, et si vous voulez piloter correctement l’un des deux, vous devez vous l’approprier.

Ceci étant dit, vous pouvez toujours apprendre à pousser vos vaisseaux à leur maximum afin d’en obtenir plus d’eux et de les faire voler plus efficacement. Et une fois que vous aurez appris à obtenir plus de chaque vaisseau séparément, vous pourrez voir comment faire pour faire voler tout votre escadron au summum de son efficacité. Par où commencer ? Pour cette réponse, nous nous tournons vers l’un des plus grands as de tous les temps, le triple Champion du Monde Paul Heaver !

Le triple Champion du Monde Paul Heaver à propos de la formation d’un escadron prémium

Lorsque vous voulez former un escadron, il faut se poser beaucoup de questions. La première d’entre elle est : que voulez-vous que votre escadron fasse ?

Par exemple, vous pouvez vouloir essayer des nouveaux vaisseaux qui viennent de sortir, vous pouvez vouloir expérimenter à propos d’une liste thématique, ou vous pouvez simplement vouloir gagner un tournoi. Après avoir répondu à cette première question, d’autres questions se posent alors. Pour cet article, nous allons considérer que vous voulez former une liste compétitive pour emmener avec vous à un tournoi. Que ce soit pour un tournoi nocturne d’une petite ligue, l’Invitation à Coruscant 2018 ou le Championnat du Monde, le processus implique toujours des lignes de pensées similaires.

L’étape suivante est de déterminer quel type de liste vous allez jouer. Cette question se sépare en deux styles principaux.

Tout à l’identique ou la variété avant tout

La première option de liste qui s’offre à vous utilise pour tous, ou quasiment tous, les vaisseaux, un même type de vaisseau. Sept chasseur TIE/Ln, six Pirates Binayre ou cinq X-wing sont les exemples de ce type de liste. Ces listes n’ont pas de vaisseaux « finisseurs » qui sont meilleurs en fin de partie lorsqu’il y a moins de vaisseaux sur le plateau. Au lieu de cela, ces listes se concentrent sur comment surpasser l’adversaire avec leurs forces de début de partie. Si un adversaire peut surpasser vos avantages, alors, vous pourriez vous retrouver dans une mauvaise position en fin de partie. De ce fait, ces listes vont devoir abattre les vaisseaux adverses de fin de partie aussi vite que possible afin de minimiser leur impact.

Le style suivant de listes utilise des vaisseaux variés, choisis soigneusement pour couvrir chacune des faiblesses des autres. Habituellement, ces listes vont désigner un vaisseau « finisseur » qu’elles préfèreront avoir comme dernier vaisseau en vie contre ce qu’il reste de la liste de l’adversaire.

Par exemple, en première édition, il y avait une liste populaire à un moment donné qui reposait sur Manaroo, Asajj Ventress et Fenn Rau. Ils étaient, respectivement, un vaisseau tourelle de soutien, un « tank » résistant qui offrait du contrôle de stress et un esquiveur d’arc qui frappait fort. Chacun des trois vaisseaux remplissait un rôle totalement différent, et ils rendaient ainsi difficile à votre adversaire d’attaquer le point faible d’un des vaisseaux sans être écrasé par les deux autres vaisseaux de la liste. De plus, Asajj et Fenn étaient également de bons vaisseaux de fin de partie.

Le calcul et les vaisseaux ont légèrement changé dans les vagues suivantes et avec l’introduction de la seconde édition, mais les principes sont restés identiques. Des escadrons équilibrés intègrent des vaisseaux qui couvrent les faiblesses des autres – aidant pour s’assurer que les vaisseaux de fin de partie ne soient pas détruits durant les premiers rounds du combat.

Les deux styles de listes peuvent gagner en compétition, il n’y a donc pas de bonne réponse. Un type de liste tente de magnifier les forces des vaisseaux individuels pour dominer, tandis que l’autre type tente de minimiser les défauts des vaisseaux individuels. Lorsque vous formez votre liste, vous devez trouver le point d’équilibre entre augmenter les forces d’une liste contre diminuer les faiblesses de cette liste.

L’Équilibre à travers l’action

De la même manière, vous pouvez suivre le même exemple lorsque vous sélectionnez vos améliorations. Voulez-vous magnifier les forces de vos vaisseaux ou minimiser leurs faiblesses ?

Un exemple de magnification serait de jouer des effets qui assignent des marqueurs de rayon tracteur dans une liste comportant une grande armada d’assaut, comme avec des salves de missiles. Vous espérez déjà faire un maximum de dégâts au début du combat et assigner un marqueur de rayon tracteur à un vaisseau avant de lui tirer vos missiles signifie que vos missiles vont toucher plus souvent, et vous ferez également plus de dégâts. Cependant, l’ajout du Rayon Tracteur ou effet similaire ne contre pas les faiblesses d’une armada d’assaut – comme des vaisseaux esquivant vos arcs de missile. Si vous voulez minimiser vos faiblesses, vous pouvez installer une amélioration qui contre leur mouvement, comme Ciena Ree.

Serissu utilise un Rayon Tracteur pour attirer le X-wing plus proche, permettant à tous les Soldats du Soleil Noir de le cibler avec leurs missiles.

En parlant d’améliorations, elles sont en général le meilleur moyen d’améliorer votre économie d’actions. Votre économie d’actions est votre capacité à obtenir des actions supplémentaires, au-delà et en marge de celle que votre vaisseau est naturellement autorisé à effectuer. Très peu de pilotes ont de manière innée des actions supplémentaires, comme Dark Vador, qui peut gagner des actions supplémentaires en dépensant des marqueurs de Force. Un groupe légèrement plus large de pilotes garantit des relances ou des marqueurs gratuits, comme « Howlrunner », Horton Salm ou Garven Dreis – si tant est que vous réunissez les prérequis. Cependant, la plus grande source d’économie d’actions provient des améliorations. Les améliorations comme Loup Solitaire, Prédateur ou Système de Commande de Tir peuvent augmenter l’économie d’actions de n’importe quel pilote avec un emplacement correspondant, et lorsque vous formez votre liste, intégrer ces améliorations est quasiment toujours un choix avisé.

Qu’est-ce-que le prix d’une action ?

Une action de modification d’un dé est souvent plus rentable qu’un dé supplémentaire, ce qui explique pourquoi les actions gratuites sont si intéressantes.

Lancer quatre dés d’attaque sans aucun modificateur de résultats donne une moyenne de deux dégâts. Maintenant, comparez ça au lancement de trois dés d’attaque avec un marqueur de concentration, qui inflige une moyenne de 2,25 dégâts. Lorsque vous avez deux actions pour modifier vos dés grâce à une relance et un marqueur de concentration, alors vous avez 1 chance sur 16 d’avoir un échec sur un dé d’attaque !

Même si vous n’arrivez pas à obtenir les deux types de marqueurs pour une pleine relance et un marqueur de concentration, les améliorations que nous avons mentionnées précédemment réduisent significativement les probabilités de rester bloquer sur un dé vierge. Donc obtenir ces relances supplémentaires et ces actions sont importantes pour obtenir continuellement des bons lancers et éviter la poisse.

L’économie d’actions vient cependant avec un coût. Premièrement, l’économie d’actions augmente les coûts en points d’escadron et en emplacements d’amélioration. Puis, ces actions ont généralement une limitation dans leur utilisation. Loup Solitaire ne fonctionne que si vous pouvez vous placer au-delà de la portée 2 de n’importe quel vaisseau allié. Prédateur requiert d’avoir votre cible dans votre arc « bullseye » et le Système de Commande de Tir demande que vous ayez verrouillé la cible – et ne pas dépenser le marqueur.

Donc comment utilisez-vous ces cartes d’économie d’actions ? Vous voulez minimiser leurs limitations. Vous placez Loup Solitaire sur un vaisseau qui vole très bien tout seul et dans une liste qui ne s’attend pas à devoir voler en formation. Le TIE Advanced x1, le Faucon Millenium et l’Outrider sont des puissants ailiers qui peuvent grandement bénéficier de cette amélioration. De la même manière, Prédateur est plus efficace lorsqu’il est placé sur un pilote avec une grande initiative comme Soontir Fel, qui peut s’aligner pour tirer grâce à des actions de repositionnement. Lorsque vous créez votre escadron, soyez sûr de penser à travailler autour des limites qu’imposent ces améliorations.

De la théorie à la pratique

La dernière chose à faire lorsque vous formez un escadron est « d’emprunter » la plus populaire et la meilleure liste d’escadron et de vous entrainer avec !

Star Wars : X-Wing a une activité importante en ligne, proposée par des personnes qui traquent toutes les informations et listes intéressantes. Il y a des streams et des vidéos enregistrées de beaucoup de listes populaires. Sélectionnez et jouez une liste créée par quelqu’un et cela vous donnera une bonne idée de comment elle vole et pourquoi cette liste est intéressante. Si vous aimez une liste, vous pouvez vous l’approprier. Même si vous penser qu’une liste ne correspond pas à votre style, la faire voler vous aidera si vous devez être opposé à cette liste dans le futur, puisque vous serez capable de mieux deviner les mouvements et les cibles principales de votre adversaire.

Un autre avantage d’essayer les listes des autres est que vous pourrez repérer des astuces que vous importerez dans vos propres listes. Par exemple, vous verrez peut-être beaucoup de personnes utiliser le X-wing de Thane Kyrell, donc essayez-le dans une liste. Peut-être déciderez-vous de modifier quelques améliorations et former une liste différente autour du nouveau vaisseau que vous avez assemblé pour Thane. Vous pourriez même surprendre vos adversaires avec vos modifications. Ce n’est jamais une mauvaise idée de faire voler des listes populaires. Vous pouvez en apprendre beaucoup grâce à elles !


 

Plus de news