ES · FR
 
Horreur à Arkham LCG

Gravissez la Colline Hantée

Le Salaire du Péché est disponible

« J’attendis en vain que même le fantôme d’un son troublât le silence. Mais rien ne me vint à l’oreille, sinon les bruits naturels d’une maison dans le vent de la nuit (car le vent s’était levé) et de temps à autre le cri funèbre d’une effraie, venant de Hangman Hill. »
- H.P. Lovecraft, L’Ombre dans la Mansarde

Des menaces ressuscitées se regroupent dans les brumes, et Arkham pourrait bientôt tomber sous la coupe des ténèbres… à moins que vous ne rétablissiez la lumière. Armez-vous de courage, rejoignez la Colline du Pendu au plus vite et découvrez les secrets enfouis dans la terre avec Le Salaire du Péché, désormais disponible sur notre boutique en ligne et dans vos boutiques de proximité !

Ce 2e paquet du cycle Le Cercle Brisé pour Horreur à Arkham LCG vous contraint à reconsidérer tout ce que vous pensiez savoir de la vie et de la mort, de la raison et de la folie. Les brumes qui enveloppent Arkham vous terrifient plus que jamais. Il vous faudra plonger plus profondément dans l’histoire de la ville, saturée de sorcellerie et de persécutions, pour avoir une chance de comprendre tout ce que vous avez vu. Des rapports font état de soupirs spectraux et d’activités étranges survenus dans les bois de la Colline du Pendu ces dernières nuits, et vous devez donc y aller afin d’en apprendre davantage sur les sorcières qui se terraient autrefois en ville… et viennent de refaire surface pour mener à bien un projet impie.

À la Poursuite des Morts

Vous êtes venu à la Colline du Pendu pour enquêter sur les témoignages d’apparitions de fantômes et d’étranges activités dans les bois ces dernières nuits, mais aussi pour en apprendre plus sur les sorcières qui se cachèrent naguère à Arkham ; sorcières qui ont depuis refait surface et poursuivent quelque but impie.

Depuis votre rencontre avec le fantôme de la Maison de la Sorcière, vous avez été forcé de reconsidérer tout ce que vous saviez à propos de la vie et de la mort. Keziah Mason est morte il y a plus de deux cents ans, mais son esprit demeure dans la brume spectrale ; la même brume que vous avez vue dans le manoir de Josef Meiger. Quand vous tentez d’analyser tous ces événements, une question hante votre esprit : le spectre de Keziah est-il la cause, ou la conséquence de la brume ? La maladie ou bien le symptôme ?

Plus vous creusez dans l’histoire de la sorcellerie à Arkham et de la persécution qui en a découlé, moins vous parvenez à trouver le sommeil. Nuit après nuit, vous êtes assailli par des rêves ; des rêves de mort et de décrépitude, de culpabilité et de péché. Un mal ronge cette ville, un mal qui est longtemps resté caché dans les ténèbres du passé d’Arkham. Mais le pire, c’est que votre enquête est au point mort. Si seulement vous pouviez retrouver la congrégation de sorcières que vous avez vue cette fameuse nuit, vous pourriez peut-être en apprendre plus sur Keziah Mason ou sur ce mal indéterminé.

Vous reprenez votre routine matinale lorsqu’un petit article du journal d’aujourd’hui attire votre attention : « Des fantômes aperçus sur la Colline du Pendu ? Des habitants du quartier résidentiel déclarent avoir vu des formes humaines au cœur d’un épais brouillard émanant du Ruisseau du Pendu… » Cela ne peut pas être une coïncidence tout de même ?

Vous réalisez ensuite que si vous cherchez des sorcières, le meilleur endroit pour en trouver est six pieds sous terre, là où les femmes reconnues comme sorcières étaient exécutées pendant toutes ces années. Aller chercher des spectres de sorcières dans un cimetière n’est peut-être pas l’idée la plus brillante que vous ayez jamais eue, mais, de toute manière, vous n’êtes plus certain d’être en sécurité en ville.


 

Plus de news