ES · FR
 
Horreur à Arkham LCG

La Cité des Archives

Le 4e paquet Mythe du cycle La Civilisation Oubliée

« On peut espérer que mon aventure fut en tout ou partie une hallucination – à cela, en effet, il y avait de nombreuses raisons. Et pourtant, le réalisme en était si atroce que parfois tout espoir me paraît impossible. […] Je réclame, de toute la force de mon être, l’abandon définitif de toute tentative d’exhumer ces fragments de mystérieuse maçonnerie primitive que mon expédition se proposait d’étudier. »
- H.P. Lovecraft, Dans l’Abîme du Temps

Le voile qui sépare les mondes s’est dangereusement aminci dans Horreur à Arkham LCG ! Avec l’extension La Civilisation Oubliée, vous avez embarqué dans une expédition scientifique en pleine forêt tropicale au sud du Mexique pour réaliser, dès votre retour, que vos actes avaient mis le monde en grand danger. Alors que le cycle continue, vous tentez de retourner à l’endroit où tout est parti à vau-l’eau – dans l’espoir de réparer votre erreur et d’en apprendre davantage sur les dangers qui menacent le tissu du temps lui-même. Votre expédition vous conduit à présent dans une cité qui défie l’imagination. Piégé dans cette métropole infernale pour un temps indéterminé, vous en viendrez peut-être à vous identifier de plus en plus aux monstres que vous avez jusqu’à présent tout fait pour éliminer.

Nous sommes heureux de vous annoncer La Cité des Archives, le 4e paquet Mythe du cycle La Civilisation Oubliée pour Horreur à Arkham LCG !

La Cité de la Grande Race

Suite aux événements du paquet Le Cœur des Anciens, votre équipe d’expédition et vous atterrissez tout près de créatures qui dépassent de loin tout ce que vous avez vu dans la forêt tropicale. Le temps s’étire et que vous commencez à vous demander si vous êtes coincé là depuis des jours ou plutôt des semaines. Perdant et reprenant conscience tour à tour, vous tentez de comprendre ce qu’il se passe autour tandis que votre esprit lutte contre l’épuisement et la rage face à ce qui vous paraît impossible : une race de créatures hideuses, étrangères à la Terre et qui se cachent dans l’univers au-delà de notre réalité. Leur corps tordu n’est qu’un immense cône de chair moite et ondulée, au sommet duquel jaillissent quatre membres épais. Les regarder vous donne la nausée, mais l’étrangeté de ces êtres les rend-elle forcément dangereux ?

Par miracle, certaines de ces créatures parlent votre langue et vous interrogent sur votre monde. Elles vous promettent une liberté totale de mouvement dans leur cité si vous répondez à leurs questions. Un libre échange d’informations ne peut qu’être équitable. Après tout, vous avez fait tout ce chemin pour découvrir de nouvelles vérités sur le monde, et cette civilisation pourrait bien être la plus grande découverte scientifique de l’histoire de l’Humanité. Mais oserez-vous faire confiance à ces entités ?

Esprits Dérobés

À mesure que vous passerez du temps dans la cité et fréquenterez ses curieux habitants, vous commencerez peut-être à sympathisez avec eux. En vérité, il vous deviendra sans doute bien trop facile de vous identifier à leur race. Vous en viendrez même potentiellement à vous sentir… différent, un peu moins vous-même.

La Cité des Archives vous offre l’opportunité de découvrir une toute nouvelle vision du monde et de vous mettre dans la peau de vos hôtes grâce à la carte Corps de Yithien (La Cité des Archives, 244). Cette apparence n’efface pas entièrement votre identité ni vos expériences passées ; elle transfère seulement vos traumatismes physiques ou mentaux sur votre nouvelle enveloppe, comme s’il s’agissait de votre carte Investigateur. Mais cette expérience ne manquera pas de vous faire ressentir un profond changement en vous.

Si vous veniez à vous retrouver dans cet état, votre deck Investigateur resterait le même mais vous seriez contraint d’utiliser la carte Corps de Yithien à la place de la vôtre, devenant ainsi incapable d’utiliser vos capacités spéciales. En outre, n’étant pas accoutumé à cette forme inhabituelle, vous verrez chacune de vos compétences de base réduites à une valeur de 2 tant que vous occuperez le Corps de Yithien. Il vous sera toutefois possible de doubler une fois par test les icônes d’une carte que vous attribuerez à un test de compétence : ainsi, vous disposerez encore d’un avantage dans les domaines où vous excelliez autrefois, et vous vous raccrocherez aux derniers fragments de votre identité.

Malheureusement, cette condition ne vous libère pas de vos faiblesses spécifiques. Au fil des scénarios, votre carte Corps de Yithien est considérée comme ayant le même titre que votre ancienne carte Investigateur. Par exemple, si vous étiez autrefois un humain connu sous le nom de Père Mateo (La Civilisation Oubliée, 4), vous devrez traiter votre Corps de Yithien comme s’il portait lui aussi le nom « Père Mateo ». Cela signifie que si vous piochez Serpents de Yig (La Civilisation Oubliée, 14), qui est la faiblesse spécifique à cet investigateur, ces reptiles vous pourchasseront malgré votre apparence physique altérée.

Si vous espérez apprendre les secrets de cette cité ancestrale, vous aurez besoin d’un nouvel équipement pour mener vos investigations. Outre les aventures terrifiantes que vous vivrez dans la cité des Yithiens, ce paquet Mythe vous fournit de nouvelles cartes Joueur qui vous aideront à évoluer parmi les habitants de ce monde si semblable et pourtant si différent de celui que vous connaissez. Un bon observateur pourra sans doute utiliser sa connaissance de l’agencement de la ville pour Se Faufiler (La Cité des Archives, 232) hors de vue de tout Yithien un peu trop curieux. Dans le même temps, vous pourriez aussi mettre la main sur un précieux Signe des Anciens Cristallin (La Cité des Archives, 235) rangé à l’abri sur une étagère de la bibliothèque. Grâce à cette puissante Relique pour les joueurs Mystiques, vous aurez alors la possibilité de sceller un pion +1 – ou le Signe des Anciens lui-même – et de retirer ce grand avantage de la réserve du chaos… mais en échange de ce sacrifice, vos compétences en Volonté, Intelligence, Lutte et Agilité se trouveront incroyablement accrues ! Dans une telle situation, où vous êtes piégé dans une cité insolite et un corps non moins étrange, ce bonus peut se révéler inestimable.

N’Oubliez pas Qui vous Êtes

Vivant désormais au milieu de ces curieuses créatures, vous devez soit vous adapter, soit périr dans une cité étrangère. Mais prenez garde à ne pas vous perdre vous-même dans votre lutte pour survivre. Ne laissez pas filer votre identité, trouvez un moyen de quitter ces lieux et découvrez les secrets que recèle La Cité des Archives !


 

Plus de news