ES · FR
 
Android : Netrunner LCG

La guerre de données évolue !

Retrouvez bientôt l'extension pour Android : Netrunner

« Qu’est-ce que l’humain ? Tout. Et rien. L’univers est un tout, matériel et immatériel. L’humain est une goutte d’eau à la surface de la mare, de l’univers, et il l’affecte, est affecté par lui, ne fait qu’un avec lui. »
- Rielle « Kit » Peddler

Qui va écrire l’avenir ? Dans notre dernière preview, nous avons abordé le sujet de la nouvelle génération de bioroïdes qu’Haas-Bioroid s’apprête à engager dans les luttes cybernétiques d’Android : Netrunner. Avec l’amélioration de ses Glaces bioroïdes et le développement de mises à jour telles que la Main de Tyr (Création et Contrôle, 22), la Mégacorporation cherche à sortir de Création et Contrôle plus puissante et plus efficace que jamais.

Pourtant, ce n’est pas la seule faction à profiter des progrès majeurs apportés par cette extension Deluxe. Les énigmatiques Runners connus sous le nom de Façonneurs bénéficient également d’une foule de nouveaux Programmes, Matériel et autres Ressources. D’autres factions de Runners peuvent se servir des 12 cartes neutres (3 exemplaires de 4 cartes différentes) fournies dans Création et Contrôle, et mettre de côté leur influence afin d’utiliser les toutes nouvelles cartes des Façonneurs selon leur convenance. Il est cependant indéniable qu’à travers cette extension, les Façonneurs reçoivent les meilleures améliorations de tous les Runners, et qu’ils pourront grâce à elles retourner dans leurs ateliers, travailler sur leurs plates-formes et tenter de lettre au point le piratage ultime sur les serveurs des Corporations.

Création et Contrôle offre aux Façonneurs l’accès à 5 Évènements, 3 cartes Matériel et 4 Ressources. En outre, étant donné que ce sont les Runners les plus enclins à résoudre leurs problèmes en inventant de nouveaux logiciels, l’extension introduit 9 nouveaux Programmes. Enfin, un trio de 3 identités de Façonneurs est également ajouté, ce qui encourage les joueurs à adopter différents styles de jeu, favorise une plus grande diversité au sein des decks, et permet de mieux définir la personnalité de cette faction.

Aujourd’hui, nous allons rencontrer ces individus. De vrais génies, novateurs et excentriques, ils sont tous capables de harceler jusqu’à épuisement chaque Corporation après laquelle ils en ont. La seule chose que nous ne saurons jamais, c’est pourquoi ils ont commencé à pirater en premier lieu…

Rielle « Kit » Peddler

L’IA activiste Rielle « Kit » Peddler cherche à transcender son humanité et à mener les Intelligences Artificielles, jusque-là conscientes uniquement d’elles-mêmes, à un niveau supérieur de « conscience globale ». La plupart du temps, elle considère les Glaces qu’elle rencontre lors de ses missions comme des âmes sœurs, qui incarnent les deux factions d’un même jeu. Ce jeu, c’est une énigme, et elle peut la résoudre. La voir comme un arrêt sur image de temps et d’espace. Oublier l’origine, la trajectoire, et ne plus rien avoir en face qu’une opportunité.

À travers sa part cybernétique, Rielle « Kit » Peddler (Création et Contrôle, 28) a dépassé les limites physiques définies par la condition humaine, et elle cherche à présent à faire de même sur le plan spirituel.

En tant qu’identité Runner, elle influe sur la nature de vos rencontres avec les serveurs des Corporations. Généralement, un Runner doit se préparer à affronter 3 routines de Glaces classiques : les Barrières, les Verrous et les Sentinelles. Ces différences découlent de la manière particulière dont est programmée chaque Glace pour réagir à la menace d’une invasion. Les Barrières empêchent simplement de passer. Pour les franchir, les Runners doivent fréquemment « sauter » par-dessus ou enfoncer les défenses. Les Sentinelles poursuivent et attaquent les Runners, causant ainsi des lésions dans le monde virtuel, ou les tagguent de manière à permettre aux Corporations de les punir dans le monde réel. D’ordinaire, les Runners cherchent à échapper aux Sentinelles, à les distancer, à les contourner furtivement ou à les éloigner de leur poste. Les Verrous, à l’inverse, sont comme des énigmes. Ils changent la nature du serveur et du piratage. Pour les court-circuiter, les Runners doivent résoudre les énigmes. Avec l’aide de Kit, chaque serveur rencontré deviendra une énigme.

De par le fait qu’elle ajoute la routine Verrou à chaque Glace qu’elle croise, Kit excelle dans l’utilisation de n’importe quel Brise-glace capable d’anéantir les Verrous. Cela sous-entend également qu’elle est particulièrement efficace au début du jeu, lorsque la Corporation a du mal à installer ou activer plus d’une couche de Glace sur chacun de ses serveurs. Déposez un Yog.0 (Boîte de Base, 14) et c’est parti ! Mieux encore, Kit peut installer ce Yog.0 sur un Dinosaure (Exode Cybernétique, 48) et gagner ainsi en puissance. Pour 10 crédits, elle peut construire une station capable de neutraliser n’importe quelle routine sur la première couche d’une Glace de force 5 ou moins.

Naturellement, la Corporation réagira en installant et en activant des couches supplémentaires de Glaces. C’est à ce moment-là que Kit tire avantage de ses autres connaissances. Des cartes comme Bidouille (Boîte de Base, 37) et Informateur (Boîte de Base, 21) permettent à Kit de se frayer un chemin à travers les serveurs chargés et, si elle ajoute une Touche Perso (Boîte de Base, 40) à son Yog.0, elle devient alors capable de rivaliser avec la Glace la plus puissante que la Corporation serait susceptible de jouer plus tard dans la partie.

Cependant, si la Corporation est capable de protéger ses projets assez longtemps, elle pourra créer des serveurs complexes que Kit ne sera pas en mesure de pirater avec seulement l’aide de son Yog.0. C’est à ce moment-là qu’elle pourrait vouloir changer d’équipement pour un temps, et restructurer entièrement les plans de la Corporation. Escher (Création et Contrôle, 31) ne permet pas à Kit d’accéder à des cartes ni de détruire (ou même désactiver) des Glaces, mais lui donne l’occasion de réarranger à sa convenance les Glaces protégeant les serveurs, de telle manière que la Corporation sera désavantagée face à ses piratages durant les prochains tours.

Le Professeur

Le Professeur a autrefois travaillé à l’Université de Levy, enseignant la robotique et l’IA avancée dans un laboratoire fondé par Haas-Bioroid. Cependant, lorsqu’il découvrit par hasard des fichiers dévoilant ce que la Corporation comptait faire des recherches que ses étudiants et lui poursuivaient, il sabota son travail, rendant ainsi les données inutilisables. En guise de représailles, Haas-Bioroid fit étalage de sa force en forçant Le Professeur à abandonner le projet, en réassignant celui-ci à l’un de ses rivaux, et en faisant pression sur l’université pour qu’elle le rabaisse à dispenser au quotidien les cours du matin et du soir, fréquentés uniquement par des étudiants de premier cycle aux yeux vitreux.

En tant que Runner, Le Professeur (Création et Contrôle, 29) dispose d’une large gamme de connaissances qui font de lui le plus érudit des Façonneurs. Même s’il n’offre qu’une seule Influence (depuis qu’il a été mis sur liste noire par Haas-Bioroid), celle-ci est extrêmement trompeuse : Le Professeur sait qu’il existe une méthode optimale pour surmonter n’importe quel obstacle. C’est très important, car son nouveau statut probatoire à l’université signifie que le temps qu’il passe dans le laboratoire est étroitement surveillé, et qu’il ne peut se permettre de laisser une seule trace de ses manipulations illicites. Au lieu de cela, il doit s’assurer que ses actions se déroulent au millimètre près, et il a bien l’intention de découvrir le parfait programme, adapté au parfait moment.

L’unique Influence du Professeur est trompeuse car elle ne tient pas compte du coût d’Influence de la première copie de chaque Programme qu’il a dans son deck. Même si cette Influence dérisoire l’empêche de se servir des Évènements et des Ressources les plus puissants du jeu, y compris Arrêt d’Urgence (Exode Cybernétique, 43) et Sculpteur sur Glace (Boîte de Base, 15), il a la possibilité de créer au moins une copie de chaque programme pendant la partie. Il peut choisir n’importe quel Brise-Glace et appliquer ses connaissances sur l’efficacité des Programmes afin de construire la station optimale. Certains Programmes ont plus de valeur au début du jeu, d’autres à la fin. Peu importe, Le Professeur peut tous les utiliser en les ajoutant à sa station au moment où ils sont les plus efficaces.

Par conséquent, un deck contenant Le Professeur est susceptible de contenir un grand nombre de Programmes, facilement 30 ou plus, et certains d’entre eux n’apparaîtront qu’une fois dans le deck. Bien entendu, cela entraîne pas mal de défis dans votre pioche. Version de Démo (Exode Cybernétique, 47) peut être utile, tout comme Code Auto-modifiable (Création et Contrôle, 46). Ce dernier, l’un des Programmes de codes préférés du Professeur, peut être écrasé par n’importe quel autre Programme de votre pile. Dans un premier temps, les 2 crédits qu’il requiert peuvent sembler chers, mais ils compensent le nombre de clics que vous auriez dépensés à fouiller dans les cartes. En outre, un Sahasrara (Création et Contrôle, 47) utilisé assez tôt peut compenser ces 2 crédits et devenir de plus en plus utile à mesure que vous jouez de nouveaux Programmes, ce qui le rend particulièrement précieux aux yeux du Professeur.

Exil

Exil est le gars que vous voyez traîner autour du service de bricolage. Tout le monde le connaît, mais personne ne sait comment il s’appelle : c’est un secret connu de lui seul. D’aucuns prétendent que c’est un ancien Aristo, expulsé d’une vie luxueuse pour des raisons inconnues, mais ceux qui le croisent plus régulièrement sont persuadés qu’il n’est qu’un prodige autodidacte qui a grandi dans les rues de New Angeles et a découvert comment construire des Stations entières à partir des pièces de rechange qu’il trouvait dans des friperies ou en fouillant les poubelles.

Exil (Création et Contrôle, 30), un rapace des rues, est le maître incontesté du Tas. Dès qu’il installe un programme depuis le Tas, il pioche une carte : c’est une capacité qu’il a développée par nécessité. Pendant que d’autres Runners demandaient de l’aide à leurs contacts, Exil a dû apprendre à se débrouiller par lui-même.

Au cours de la partie, Exil offre plusieurs avantages semblables à ceux de Chaos Theory (Exode Cybernétique, 46), mais avec une sensation très différente. Les deux identités permettent aux joueurs de construire rapidement leur station « idéale ». Chaos Theory propose un deck plus mince, ce qui l’autorise à en éliminer le superflu. D’un autre côté, Exil travaille merveilleusement bien avec la pioche rapide, comme celle que fournissent Wyldside (Boîte de Base, 16), Diesel (Boîte de Base, 34) et Bon Moment (L’Ombre de l’Humanité, 87). Vous piocherez un plus grand nombre de cartes que vous ne pouvez en garder dans votre main, mais ça n’aura aucune importance. Elles iront dans votre Tas, vous les installerez avec Version de Démo,  Récup’ (Création et Contrôle, 34) ou Puce Clonée (Création et Contrôle, 38) et vous piocherez ensuite une carte.

Si la Corporation efface vos Programmes, vous pourriez avoir besoin de les jouer directement depuis votre Tas, et Exil est la seule identité de Runner qui vous récompense pour le faire. C’est particulièrement pratique si vous souhaitez dès le départ lancer des piratages préliminaires avant même que votre Station ne soit fonctionnelle. Vous pourrez subir des dégâts Réseau, Hémo ou même Neuro. Aussi longtemps que votre deck est récurrent et votre pioche suffisante, avec quelques cartes qui peuvent augmenter la taille de votre main – comme Satellite d’Emprunt (Création et Contrôle, 50) – Exil est capable de faire un retour en force sur n’importe laquelle d’entre elles.

Une nouvelle race de Façonneurs

Création et Contrôle s’annonce à l’horizon, et les joueurs auront bientôt l’occasion de construire leurs decks autour de ces trois nouvelles identités. Soyez certains que cela ne manquera pas d’action ! N’hésitez plus, et venez d’ores et déjà précommander votre extension sur notre boutique en ligne.


 

Plus de news