ES · FR
 
Star Wars : Aux Confins de l'Empire

La Sororité Voilée

Aperçu du Masque de la Reine Pirate

Aux confins de la Bordure Extérieure, la Sororité Voilée, un groupe de pirates de l’espace, s’attaque au Consortium de Zann et à son lucratif trafic de contrebande. ann a promis une énorme récompense à tout individu qui lui livrerait la reine pirate morte ou vive. Des chasseurs de primes, officiels ou pas, affluent sur Saleucami, dans la région volcanique de Taleucema, à la recherche de cette proie insaisissable…

Le Masque de la Reine Pirate est une aventure complète pour le jeu de rôle Star Wars : Aux Confins de l’Empire remplie de ports fantômes, de pirates de l’espace, de chasseurs de prime et de combats épiques. Le Consortium de Zann a promis une énorme récompense en échange de la capture de l’insaisissable Reine pirate, dont la flotte, la Sororité Voilée, ne cesse de faire des ravages malgré les nombreuses tentatives d’assassinat commises contre sa dirigeante. Pour les PJ, la tâche s’avérera plus ardue que prévu et il leur faudra plus qu’un vaisseau rapide ou des rayons désintégrateurs pour toucher la prime.

L’intrigue initiale est conçue pour que le Maître du jeu (MJ) puisse facilement l’intégrer dans une campagne existante ou s’en servir comme prologue d’une nouvelle série d’aventures mettant en scène un groupe de contrebandiers ou de pirates écumant la Bordure Extérieure. Les Maîtres du Jeu y trouveront également des informations détaillées sur les capitales de Saleucami et d’Ord Mantell, ainsi qu’un grand nombre de sources d’inspiration et d’adversaires pour leurs propres campagnes sur ces planètes.

Aperçu de l’Aventure [Attention : spoilers]

Dans Le Masque de la Reine Pirate, les PJ essaieront de toucher la prime promise en échange de la capture ou de la mort d’une cible particulièrement coriace et énigmatique. Leur quête commencera à l’Épisode I, lorsqu’ils se mettront en quête de la commandante de la Sororité Voilée, une organisation qui s’attaque aux vaisseaux et aux installations du Consortium de Zann. Après l’avoir vaincue, ils découvriront que la véritable Reine pirate court toujours et qu’elle continue d’attaquer ses cibles. Dans l’Épisode II, les PJ voyageront jusqu’à Worlport, capitale d’Ord Mantell, où ils infiltreront le palais souterrain de la Reine et découvriront le mystère caché derrière son apparence : il ne s’agit pas d’une seule personne, mais d’une série d’individus qui se transmettent le titre et le « personnage ». Enfin, dans l’Épisode III, au plus fort d’un combat spatial, ils devront aborder le vaisseau amiral de la véritable reine, le Sang du Renégat, et décider de mettre un terme à la légende ou de se ranger à ses côtés.

Si la galaxie foisonne d’occasions à saisir pour les contrebandiers, les hypervoies les plus rentables font l’objet d’une féroce compétition, et les organisations recourent souvent à la piraterie et à la violence contre leurs rivales. Le Consortium de Zann et la Sororité Voilée sont à couteaux tirés depuis plusieurs mois. Outré et exaspéré par les attaques lancées contre son empire commercial, Tyber Zann a ordonné à son lieutenant, Venlana, d’offrir une énorme récompense pour la tête de la Reine pirate. Une fois les PJ au courant de cette mise à prix, Venlana organise un rendez-vous sur Saleucami, théâtre de la plupart des attaques.

La Sororité Voilée

La Sororité Voilée est une organisation pirate secrète, formée en 30 av. BY, huit ans avant la Guerre des Clones. Limitant ses opérations à la Bordure Extérieure, elle fait tout son possible pour éviter d’attirer l’attention des autorités et surtout celle du grand public. Dans sa lutte pour restaurer l’ordre dans la galaxie, l’Empire établit peu de distinctions entre les groupes de pirates. Ce relatif anonymat convient parfaitement à la Sororité, surtout au vu de sa tendance à s’attaquer à ses rivaux.

Créée par une mystérieuse femme connue sous le nom de Reine pirate, la Sororité est une organisation criminelle extrêmement florissante, mais inconnue de la plupart des gens. Elle est dirigée par une Reine, encadrée d’un conseil de capitaines et d’experts, exclusivement féminins, qui l’aident à sélectionner les cibles les plus rentables et les prochains trésors à piller. Alors que les capitaines de la Reine sont bien connues de leurs équipages, la souveraine cache son identité sous un masque extrêmement élaboré.

Si les hommes sont autorisés à rallier les rangs de la Sororité, ils sont exclus de tout poste de commandement au sein de cette mystérieuse organisation. Malgré cela, ils constituent la grande majorité des troupes. Les humains sont les plus nombreux, même s’ils collaborent avec un grand nombre d’espèces extra-terrestres et quasi humaines.

La Sororité Voilée a toujours été prête à épargner ses proies si elles se rendaient sans combattre. Cette clémence est tempérée par sa propension à exécuter toute personne résistant à ses tentatives d’abordage. Ayant augmenté sa visibilité au fil des années, elle tire profit du fait d’être connue tant pour sa miséricorde que pour sa brutalité.

Une grande partie de la flotte est constituée d’engins capturés. S’emparer des navires évite d’avoir à transporter les cargaisons d’un vaisseau à un autre. Dans les rares cas où un appareil est trop endommagé, la Sororité embarque ses marchandises, ainsi que les éventuels survivants.

Intérêt ou Malveillance ?

Jusqu’à une période récente, la Sororité n’avait aucune proie de prédilection, et les raisons qui l’ont soudain poussée à focaliser son attention sur les biens du Consortium de Zann demeurent inconnues. D’après quelques informateurs, elle serait employée par une autre organisation criminelle pour compromettre les affaires du Consortium dans la Bordure Extérieure. Étant donné que ce dernier ne compte que peu d’alliés et encore moins d’amis, c’est tout à fait possible. Les autres factions de la pègre, comme le Crymorah, les Hutts, les Pykes ou le Soleil Noir, n’éprouvent aucune affection pour Tyber Zann, qu’ils considèrent comme un arriviste.

Le Maître du Jeu est libre d’enrichir l’histoire du Consortium et de la Sororité s’il le souhaite : l’une des Reines peut avoir entretenu une relation, qui se serait mal terminée, avec Tyber Zann, ou mener une vendetta personnelle contre lui pour d’autres raisons.

Quelle que soit la vérité, le Consortium de Zann continue de subir les ravages de la Sororité Voilée. Si la perte d’une ou deux cargaisons fait partie des aléas de toute opération de contrebande, les attaques répétées contre le Consortium constituent une véritable déclaration de guerre.

Le Secret de la Reine

La Reine pirate règnera sur la Sororité Voilée jusqu’au jour de sa mort, un fait bien connu de son équipage, même de la crapule la moins gradée. Ce que le public ignore, c’est que la Reine actuelle n’est pas la même que la première. D’ailleurs, deux autres se sont succédé durant cet intervalle, chacune ayant revêtu l’apparence et le masque de la Reine avant de les transmettre à la prochaine.

Les héritières du trône sont sectionnées parmi le conseil de capitaines et d’experts de la Sororité. Une reine ayant remporté une série de victoires peut se retirer quand elle le souhaite, s’emparer de toutes les richesses qu’elle a accumulées et nommer son successeur. En revanche, si elle a échoué dans ses manœuvres de piraterie ou de politique interne, elle est déchue par le conseil. Selon les circonstances, elle est soit démise de ses fonctions, soit exécutée, et le conseil choisit une nouvelle reine.

Le seul insigne de la Reine est son masque en platine, œuvre d’art et bijou de technologie. Lorsqu’une reine succède à une autre, elle le lui transmet. Ainsi, la nouvelle souveraine revêt-elle à la fois le masque et l’identité de la précédente. Pour minimiser les risques, des doublures sont sélectionnées parmi le conseil pour jouer son rôle à travers la Bordure Extérieure. De cette manière, personne ne peut jamais savoir où elle se trouve ni qui elle est.


 

Plus de news