ES · FR
 
La Légende des Cinq Anneaux LCG

Le Destin des Flammes

Une nouvelle dans l'univers de L5A

« "Dame Tsuko, redoutable daimyō de la famille Matsu, je vous salue", dit le rōnin d’un ton mielleux, comme s’il lissait sa voix avec l’huile qu’il appliquait sur ses cheveux noirs et sa moustache parsemée de blanc. "Je suis Kujira, maître des Guerriers du Sanglier, et je vous apporte deux présents." »

  - Annie VanderMeer Mitsoda, « Le Destin des Flammes »

Rokugan, l’univers de La Légende des Cinq Anneaux : le Jeu de Cartes, est un monde d’honneur et d’intrigues, qui peut être influencé par les joueurs qui participent aux Championnats et tournois. Le Shogun Samuel Benies, qui a remporté le Championnat du Monde de la Cour d’Hiver, a dû choisir entre la voie du devoir et celle de la justice dans le cadre du conflit entre les Clans du Lion et de la Grue.

Il a pris sa décision suite à la lecture de la nouvelle Le Destin des Flammes, après avoir découvert les informations contenues dans La Fille de son Père et Le Prix de la Guerre, ainsi que dans Une Saison de Guerre, l’histoire publiée dans le Livret d’Apprentissage de La Légende des Cinq Anneaux : le Jeu de Cartes.

Honneur et Intrigues

Ce choix du Shogun n’a pas été le premier à influencer Rokugan et le fil narratif de La Légende des Cinq Anneaux. En réalité, les choix des joueurs ont déjà eu des répercussions importantes sur le cours de l’histoire de l’Empire d’Émeraude, et, parfois, les effets se font ressentir bien plus tard…

Vous avez déjà assisté à la victoire du Clan du Dragon, qui a obtenu la Faveur Impériale lors du Kiku Matsuri aux États-Unis. C’est donc le mystérieux clan des montagnes qui a accueilli la Cour d’Hiver pour les Championnats du Monde, dont le décor était riche des couleurs et du mon du Clan du Dragon.

Des dizaines de joueurs avaient déjà été élevés au rang d’Hatamoto, grâce à leurs faits d’armes en l’honneur de leurs clans. Ces Hatamoto ont déjà fait preuve d’une grande sagesse face au choix difficile qu’ils ont dû faire au Kiku Matsuri : laisser le Clan de la Licorne continuer à utiliser le meishōdō, leur mystérieuse magie des noms, ou interdire cette pratique, comme le recommande le Clan du Phénix.

Les Hatamoto ont présenté leur décision à l’Empereur, qui a accepté d’autoriser le Clan de la Licorne à continuer à pratiquer le meishōdō. Mais l’Empereur a cependant exigé du Clan de la Licorne qu’il apprenne à sa Garde Cachée comment utiliser le meishōdō. Le Clan ne peut refuser cette injonction impériale, mais s’y plier exigera de sacrifier bien plus que quelques secrets.

C’est un autre choix difficile que celui qu’a dû effectuer le nouveau Shogun. Une guerre semble inévitable entre les Clans de la Grue et du Lion, qui refusent tous deux de renoncer à Toshi Ranbo et aux Plaines d’Osari, des territoires disputés par deux clans depuis des siècles. Les événements relatés dans la nouvelle inédite Le Destin des Flammes (PDF 5,71 Mo) vont encore faire monter la tension pour atteindre un point de non-retour.

Quelle direction faire prendre à ces conflits ? Quel principe du Bushidō doit guider leurs choix ? Le Shogun, Samuel Benies, a décidé de choisir la voie de la justice, forgeant ainsi le futur de Rokugan.

De Nouvelles Histoires

Visitez régulièrement notre site pour y découvrir les dernières actualités sur La Légende des Cinq Anneaux : le Jeu de Cartes, ainsi que d’autres nouvelles inédites dans l’univers de Rokugan.


 

Plus de news