ES · FR
 
Le Seigneur des Anneaux LCG

Le Sang du Gondor

Le 5ème paquet du cycle Face à l'Ombre

« Nous avons toutefois cet honneur, Maître Peregrin : nous supportons toujours le choc de la haine principale du Seigneur Ténébreux, car celle-ci vient des profondeurs du temps, par-dessus les abîmes de la Mer. »
- Denethor, Le Retour du Roi

Cinquième paquet Aventure du cycle Face à l’Ombre pour Le Seigneur des Anneaux : Le Jeu de CartesLe Sang du Gondor s’apprête à se répandre…

Après avoir vaillamment conduit l’host de guerre du Gondor pour reprendre la ville d’Osgiliath, le Seigneur Boromir demande aux Rôdeurs de l’Ithilien de poursuivre leurs ennemis qui battent en retraite. Il appelle également plusieurs des grands héros de la Terre du Milieu à se joindre à la chasse.

Le Sang du Gondor immerge les joueurs dans les sensations et les dangers de la chasse. Ils contrôlent les héros de la Terre du Milieu dans un tout nouveau scénario au cours duquel ils tentent de couper toute retraite à leurs ennemis et de les empêcher de se regrouper. Cependant, les sentiers forestiers de l’Ithilien regorgent de périls, et les Orques et les Uruks du Mordor se tapissent et patientent tout au long de la route. Les chasseurs deviendront-ils les proies ? Le Sang du Gondor introduit de nouvelles règles spécifiques au scénario concernant les cartes « cachées », ainsi que la sombre menace du Numénoréen Noir.

Non seulement les 60 cartes de ce paquet Aventure mettent en scène un nouveau scénario, mais elles offrent également aux joueurs le contrôle d’un nouveau héros, ainsi que 3 exemplaires de chaque nouvelle carte Joueur qui renforce l’accent mis par le cycle Face à l’Ombre sur le trait Gondor, de même que des cartes qui améliorent la viabilité des decks construits autour d’une seule sphère.

Rempart de l’Ouest

« Par notre valeur, les gens de l'Est sont encore refrénés et la terreur de Morgul tenue aux abois, et c'est ainsi seulement que la paix et la liberté sont assurées aux terres qui sont derrière nous, rempart de l'Ouest. »
- Boromir, La Communauté de l’Anneau

La sphère Tactique contient relativement peu de personnages possédant une forte Volonté, mais elle a longtemps excellé à défendre les compagnons contre leurs ennemis ainsi qu’à les vaincre au combat. Ainsi, les joueurs Tactique assument souvent le rôle de défenseurs de leur groupe, interceptant les attaques et permettant à leurs coéquipiers de se concentrer sur d’autres aspects de leurs quêtes.

Il devient cependant de plus en plus ardu pour ces joueurs Tactique de gérer le flot d’ennemis du jeu à mesure que le niveau de menace de leurs compagnons augmente. Lorsque les ennemis commençaient à engager les autres joueurs, les adeptes de la Tactique devaient généralement avoir recours à des personnages possédant « Sentinelle » pour les aider à se défendre, et à d’autres « À distance » pour les soutenir dans leurs attaques. Cela a longtemps été le moyen établi d’attaquer et de défendre autour des tables, mais l’introduction de nouveaux et vaillants alliés Tactique tels que le Défenseur du Rammas (Les Héritiers de Númenor, 7) peut inciter les joueurs à rechercher de nouvelles manières de concevoir leurs decks, et une nouvelle flexibilité concernant la façon dont ils déterminent qui sera attaquant et qui sera défenseur.

Par conséquent, les joueurs Tactique héritent d’un nouvel évènement puissant dans Le Sang du Gondor, qui leur ouvre de nouvelles opportunités de construction de deck. Il leur permet également d’assumer le rôle de défenseur et d’attaquant mieux que jamais !

Pour deux ressources, Le Coup de Marteau (Le Sang du Gondor, 111) autorise un joueur à engager au combat chaque ennemi en jeu. Non seulement cela peut soulager ses coéquipiers d’une certaine pression, mais cela donne aussi la possibilité au joueur Tactique de frapper avec Gimli (Boîte de Base, 4) un ennemi qui aurait eu la témérité de s’attaquer à un autre joueur… et de s’éloigner de la hache de Gimli.

Si vous cherchez à engager tous les ennemis en jeu, vous voudrez d’abord être certain de ne pas vous mettre dans l’embarras. Faire face à une horde soudée n’est pas sans danger, mais si une sphère peut supporter la charge, c’est bien la Tactique. Lorsqu’il est combiné à la Haie de Lances (Boîte de Base, 36), Le Coup de Marteau permet aux joueurs d’obtenir un tour durant lequel aucun ennemi en jeu ne pourra attaquer. Le joueur Tactique peut également puiser dans les héros de la sphère de Commandement et utiliser Elrohir (La Porte de Rubicorne, 1) comme défenseur, payer une ressource pour le redresser et l’épauler avec une série d’attaques menées par son frère Ellaran (La Route vers Fondcombe, 26). Vous pouvez également faire en sorte que Boromir (Les Marais des Morts, 95) pose les yeux sur la horde et s’élance auréolé de gloire, augmenter votre menace jusqu’à le redresser pour qu’il puisse contrer chaque attaque, puis le défausser afin que sa seconde capacité inflige 2 points de dégâts à tous les ennemis.

Avec l’aide apportée aux decks mono-sphère, le cycle Face à l’Ombre développe une myriade de possibilités de construction de deck pour les joueurs déterminés à explorer les synergies au sein d’une seule et même sphère, et Le Coup de Marteau fournit aux joueurs Tactique engagés de nombreuses tentations d’explorer de nouveaux concepts dans cette sphère.

Dissimulés dans les Ténèbres

Jusqu’où poursuivrez-vous les ennemis du Gondor ? Si vous survivez à la première vague d’embuscades à la Croisée des Chemins, chercherez-vous à continuer votre chasse ? Pour chaque Orque que vous abattez, combien d’autres sont tapis dans les ténèbres de la forêt ?

Le Sang du Gondor vous défie de tenter votre chance avec son nouveau mécanisme de cartes « cachées ». Vous pouvez progresser lentement dans vos quêtes afin de minimiser le nombre de cartes cachées que vous pourriez rencontrer, ou bien tenter de vous frayer rapidement un chemin en éliminant vos adversaires tout au long des bois de l’Ithilien. La décision vous appartient entièrement et est motivée par le côté B de la première étape de votre quête, L’Embuscade (Le Sang du Gondor, 117).

Jusqu’à ce que vous ayez mené à bien cette première étape de votre quête, vous devrez prendre une carte cachée au début de chacune des phases de cette quête. Ensuite, au début de la phase de combat, il vous appartiendra de décider si vous souhaitez en piocher une supplémentaire ou révéler l’une de celles qui se trouvent déjà devant vous. Si vous révélez un Lieu ou une Traîtrise, la carte est immédiatement défaussée ; mais si c’est un Ennemi, il engage directement le combat avec vous.

Bien entendu, le scénario inclut des effets qui vous obligent à révéler vos cartes cachées, ce qui vous entraînera à réfléchir précautionneusement à la manière dont vous allez procéder. Allez-vous vous précipiter pour traverser la première étape en espérant que tout se passe pour le mieux ? Ou choisirez-vous de vous montrer plus pragmatiques et de rester sur vos gardes tout en avançant dans votre quête ? Quelle est cette silhouette dans les bois ? Est-ce un arbre qui se balance dans la brise, ou bien autre chose ?

Rassemblez vos troupes

Il y a de fortes chances pour que certains de vos alliés tombent au moment où les Orques embusqués surgiront de leur cachette. Heureusement, le nouveau héros Gondor de ce paquet Aventure, Caldara (Le Sang du Gondor, 107) peut vous aider à rassembler vos troupes, à les regrouper.

Avec ses 2 symboles de Volonté et ses 2 valeurs de Défense, Caldara peut tout autant contribuer efficacement à la phase de Quête qu’exceller comme défenseur. Cependant, c’est lorsque vos alliés commencent à se disperser et à tomber qu’elle devient particulièrement utile. À chaque moment où elle peut effectuer une action, Caldara a la possibilité de se détacher du reste du groupe afin de venir en aide à ceux qui ont hésité à avancer ou à ceux qui ont été laissés en arrière. Elle peut quitter le jeu pour laisser sa place à autant d’alliés que le nombre de héros possédant le symbole de sphère Énergie que vous contrôlez.

À présent, nous ferions mieux de commencer à étudier sa contribution en insistant sur le fait qu’un héros défaussé n’est en aucun cas retiré du jeu. Bien qu’il soit difficile, dans la plupart des decks, de faire face à la perte d’un héros, les joueurs utilisant Caldara devrait se familiariser avec les effets de Chance ou Destin (Boîte de Base, 54). Même s’il peut arriver que vous défaussiez Caldara afin de récupérer des alliés pour lancer l’assaut dans un scénario, il est plus probable que votre deck Caldara fera bon usage de Chance ou Destin.

Associée à l’effet de Chance ou Destin, la capacité de Caldara vous offre un moyen relativement rentable de mettre en jeu des alliés coûteux tels que Damrod (Les Héritiers de Númenor, 10), Elfhelm (Les Marais des Morts, 100) et le Pisteur du Nord (Boîte de Base, 45).

Cette utilisation, qui paraît la plus évidente, n’est cependant qu’un début. Caldara et Chance ou Destin peuvent également être utiles à des stratégies plus complexes, plus délicates. En combinant Mineur de Zigil (Khazad-dûm, 9) et Astronome d’Imladris (Fondations de Pierre, 106), vous pouvez nourrir votre pile de défausse d’alliés pour gagner des ressources, puis utiliser Caldara afin de rassembler ces alliés défaussés. De cette manière, Caldara améliore non seulement l’efficacité de votre dépense de ressources, mais elle vous aide également à accéder plus rapidement aux alliés dans votre deck. En outre, puisque la sphère Énergie possède plus d’effets récurrents que les autres sphères d’influence, vous avez également la possibilité de trouver des manières de récupérer vos autres cartes défaussées.

Surveillez vos arrières

Le Coup de Marteau n’est que l’une des fascinantes nouvelles cartes Joueur présentes dans Le Sang du Gondor, et il peut se révéler très utile lorsque vous entreprenez le nouveau scénario du paquet Aventure. Les bois de l’Ithilien regorgent d’Orques et d’Uruks soigneusement dissimulés, et il vous faudra avoir une excellente lame en main pour les affronter !


 

Plus de news