ES · FR
 
Le Trône de Fer LCG 2nde Édition

Les Pluies de Castamere

Les Intrigues des Lannister dans Lions de Castral Roc

« Et qui êtes-vous, dit le fier seigneur, pour que je doive m’incliner si bas ?
Rien qu’un chat d’une autre fourrure, et voilà ma vérité vraie.
Fourré d’or ou fourré de rouge, un lion, messire, a toujours des griffes.
Et les miennes sont aussi longues et acérées qu’acérées et longues les vôtres. »
- George R.R. Martin, Les Noces Pourpres

Chaque lord, lady, chevalier et serviteur de Westeros est intimement familier du pouvoir et de la richesse des Lannister. Sous la direction de Tywin Lannister, cette Maison s’est hissée à la tête du pouvoir et disposait d’une influence significatrice à la Cour de Port-Réal avant même que Robert Baratheon ne disparaisse prématurément. Sa position n’a pourtant pas été obtenue par la force de l’épée, mais grâce à des mots chuchotés, à des missives secrètes et aux dagues d’assassins.

Avec Les Lions de Castral Roc, la seconde extension deluxe pour Le Trône de Fer LCG, vous accédez à la liberté de soutenir les intrigues de la Maison Lannister. Dans la preview d’aujourd’hui, nous allons nous attarder sur certaines des nouvelles cartes inclues dans cette boîte, en commençant par un nouveau Dessein conçu par le champion !

Un Chat d’une Autre Fourrure

Au fil d’une partie du Trône de Fer LCG, votre deck de Complots est installé de manière constante. Bien que les Complots que vous choisissez puissent changer d’un deck à l’autre, vous ne disposez toujours que de 7 cartes Complot. Vous en révélez toujours une de votre choix au début d’un round, en même temps que votre adversaire. Si la partie dure suffisamment longtemps, vous aurez toujours l’opportunité de faire tourner vos Complots jusqu’à revenir au premier. Tous ces faits sont restés les mêmes, qu’importe le deck que vous jouez… jusqu’à présent.

L’extension Les Lions de Castral Roc introduit un nouveau Dessein qui peut être utilisé par n’importe quelle faction, et qui promet de renouveler comme jamais votre approche du deck de Complots. Ce Dessein est « Les Pluies de Castamere » (Les Lions de Castral Roc, 45), conçu par le champion du monde de joute 2013, Álvaro Rodriguez. Immortalisant la victoire sans merci de Tywin Lannister sur la Maison Reyne de Castamere, la chanson est presque devenue synonyme de trahison inattendue et de manigances mortelles dans « Le Trône de Fer ». Comme vous vous en doutez, « Les Pluies de Castamere » a un effet similaire dans ce jeu de cartes.

Dès sa première phrase, ce Dessein introduit une modification radicale de vos decks de Complots. Elle stipule : « Votre deck de complots doit être de 12 cartes, dont exactement 5 cartes Machination différentes. Lors de la phase de complot, les cartes Machination ne sont pas considérées comme étant dans votre deck de complots. Réaction : après avoir gagné un défi d’Intrigue d’au moins 5 FOR, inclinez votre carte faction pour révéler un complot Machination. Si ce complot quitte le jeu, retirez-le de la partie. »

Ce Dessein vous permet essentiellement de déclencher sur demande la capacité d’un Complot Machination – à condition que vous remportiez un défi d’Intrigue avec suffisamment de FOR. Imaginez l’efficacité du déclenchement d’Accusations Crapuleuses (Boîte de Base, 11), de Manigances de Littlefinger (Les Lions de Castral Roc, 49) ou d’Attaque au Feu Grégeois (Boîte de Base, 26) au milieu de la phase de défis, dans la situation appropriée. Après tout, c’est le vrai avantage du Dessein « Les Pluies de Castamere ». Non pas que vous puissiez simplement révéler un Complot Machination durant la phase de défis, mais la capacité à révéler la Machination parfaite selon votre situation, qu’importe laquelle.

Un Lion a Toujours des Griffes

Bien que n’importe quelle Maison puisse tirer parti du Dessein « Les Pluies de Castamere », seuls les Lannister sont en position de l’utiliser grâce à leur force naturelle au cours des défis d’Intrigue. Dans notre annonce de cette extension, nous avons étudié la nouvelle version de Cersei Lannister (Les Lions de Castral Roc, 1) – un personnage capable de déclencher un défi d’Intrigue sans s’incliner et de gagner du pouvoir à chaque fois que des cartes sont défaussées de la main de votre adversaire ! De plus, Cersei est loin d’être la seule, parmi les cartes Lannister, à vous récompenser pour avoir déclaré des défis d’Intrigue.

Par exemple, l’Espionne du Donjon Rouge (Les Lions de Castral Roc, 12) peut se mettre en embuscade en jeu durant la phase de défis. Lorsqu’elle entre en jeu en utilisant ce mot-clé, vous pouvez choisir n’importe quel personnage dont le coût imprimé est inférieur ou égal à 3. Si vous avez plus de cartes en main que le propriétaire du personnage choisi, vous renvoyez immédiatement ce dernier dans la main de son contrôleur. Cela retire non seulement un personnage faible du tableau, rendant vos défis Militaires plus efficaces, mais le personnage ainsi renvoyé devient alors vulnérable à vos intrigues.

D’autres cartes Lannister de cette extension vous récompensent pour démolir la main de votre adversaire. Nous avons déjà observé La Dent d’Or (Les Lions de Castral Roc, 17), qui ouvre l’accès aux richesses légendaires des Lannister une fois que votre adversaire n’a plus de cartes en main. Vous découvrirez un effet similaire sur Tommen Baratheon (Les Lions de Castral Roc, 15), un jeune Roi qui empêche les joueurs dépourvus de cartes en main de gagner du pouvoir grâce aux bonus des défis, tels qu’un pouvoir non opposé ou le bonus d’un rival. Vous pouvez même utiliser Menées Insidieuses (Les Lions de Castral Roc, 23) afin de remplir à nouveau votre propre main. Cet Événement peut être joué après l’application de la prise au cours d’un défi d’Intrigue que vous avez gagné d’au moins 5 FOR. Si votre opposant a toujours des cartes en main, vous pouvez piocher 2 cartes ; mais s’il n’en a plus, vous en piochez immédiatement 4 !

Vous pourriez même utiliser l’influence répandue de la Maison Lannister pour insinuer vos manigances dans des lieux où elles n’auraient ordinairement pas eu d’impact. Cette extension offre une nouvelle version de Ser Jaime Lannister (Les Lions de Castral Roc, 5) dans son rôle de membre de la Garde Royale. Ses prouesses en joute poussent tous vos Chevaliers à gagner du Renom lorsqu’ils attaquent seuls, et il peut également diffuser des intrigues mortelles auprès du reste de la Garde Royale. En tant qu’action, vous pouvez choisir un personnage Garde Royale tel que Ser Barristan Selmy (L’Acier Fait Homme, 107) et lui donner une icône d’Intrigue jusqu’à la fin de la phase, ce qui vous aide ainsi à faire avancer vos personnages et vous protège de dangers comme les Larmes de Lys (Boîte de Base, 44).

Les Miennes sont Longues et Acérées

Les armées et les guerriers de la Maison Lannister n’ont pas d’égal, mais mieux vaut se souvenir des origines de cette Maison – qui est née avec Lann le Futé durant l’Âge des Héros. Vos intrigues vous ont hissé jusqu’aux plus hautes sphères, et elles ont toujours le pouvoir d’influer sur le sort de Westeros. Vouez votre épée à la Maison Lannister avec l’extension Les Lions de Castral Roc pour Le Trône de Fer LCG, disponible dans quelques semaines !


 

Plus de news