ES · FR
 
Le Trône de Fer LCG 2nde Édition

Les Rois des Îles

La sixième extension deluxe pour Le Trône de Fer : le Jeu de Cartes !

« Couronnez-moi, à vous la paix et la victoire. Couronnez mon oncle, à vous surcroît de guerre et surcroît de défaite. »

  – Asha Greyjoy, Un Festin pour les Corbeaux

Régnant sur les impitoyables Îles de Fer au large de la côte ouest des Westeros, la Maison Greyjoy est célèbre pour sa force et son caractère implacable. Même la devise de leur Maison, « Nous ne semons pas », fait allusion à leur tradition de pillage et de destruction le long de la côte pour prendre ce qu’ils désirent et ce dont ils ont besoin pour survivre. Dans Le Trône de Fer : le Jeu de Cartes, les pilleurs sanguinaires et les fanatiques religieux de cette Maison constituent une force avec laquelle il faut compter, et désormais, vous avez une chance d’explorer les profondeurs de cette puissance d’acier comme jamais auparavant.

Fantasy Flight Games est heureux de vous annoncer Les Rois des Îles, la sixième extension deluxe pour Le Trône de Fer : le Jeu de Cartes !

S’ils ont pu être oubliés par les courtisans boursouflés de Port-Réal, Les Rois des Îles amène la Maison Greyjoy au centre de la scène avec trois exemplaires de chacune des 52 nouvelles cartes, dont de nouvelles versions de membres incontournables de la Maison, comme Balon, Euron et Asha ! Ici, vous trouverez tous les outils dont vous avez besoin pour prendre le contrôle de la Flotte de Fer et pour piller le continent grâce à de très nombreuses cartes inédites avec les traits Pillard et Dieu Noyé. Même si cette extension deluxe est le terrain de jeu parfait pour les nouveaux et les anciens joueurs qui veulent brandir la bannière du Kraken, chaque autre faction est également représentée avec des nouvelles cartes non-loyales et des cartes neutres qui peuvent apporter de la puissance et de la force à tous les Fer-nés de n’importe quel deck.

Rois du Sel et du Roc

Contrairement aux lignées du continent, jusqu’au temps de Aegon le Conquérant, les Fer-nés étaient dirigés par des Hauts Rois choisis dans leurs propres rangs. Chaque île était dirigée par un Roi de Roc, et un Roi de Sel était choisi par les États Généraux de la Royauté où n’importe quel capitaine pouvait proposer son nom ; à bord de son bateau, chaque capitaine est un roi. Mais depuis 300 ans, les Greyjoy sont dirigés par le Lord Ravage de Pyk, qui commande les Îles de Fer avec une férocité sans pareille pour les seigneurs chevaliers du continent. Mais au fil des années, la Vieille Voie a commencé à mourir, et les dirigeants autrefois craints leur aura s’est amoindrie aux yeux de leur peuple.

Désormais, avec la mort du Roi Robert et avec les Sept Couronnes jetées dans le chaos, le temps des Krakens revient. La Guerre des Cinq Rois a diminué les forces de leurs Maisons rivales, et personne ne regarde vers la mer pour y voir la menace qui se rassemble dans les vagues. Mais la question est maintenant : qui mènera les Fer-nés ? Balon Greyjoy (Les Rois des Îles, 1) ne pouvait pas mener une rébellion réussie, ni même empêcher son fils d’être capturé par les Stark. Mais à présent, Balon peut prendre sa revanche en pillant la pile de défausse de son adversaire et en volant une de ses cartes, la pliant à sa volonté pendant une seule phase. Si la carte volée retourne dans le deck adverse à la fin de la phase, un peu de calcul prudent peut vous servir. Vous pouvez amener un personnage dans le seul but de mourir dans un défi Militaire, ou pour restreindre les options de votre adversaire en utilisant Culpicier (La Vengeance d’Oberyn, 98).

Sinon, vous pouvez mettre votre épée au service de celle que Balon a choisi pour lui succéder, Asha Greyjoy (Les Rois des Îles, 3). Elle a du sel dans les veines, mais si Asha souhaite mener les Fer-nés vers une nouvelle ère de gloire, elle doit prouver qu’elle a quelque chose à offrir que les autres candidats n’ont pas. Dans ce cas, ce « quelque chose » est la furtivité. Elle a bien appris avec ses années en tant que capitaine du Vent Noir (Voyage vers Villevieille, 32), et elle peut faire passer votre armée entière derrière les lignes ennemies.

Ce qui est mort ne saurait mourir

Aussi loin que remonte l’histoire écrite des Westeros, le peuple des Îles de Fer n’est jamais incliné devant les Anciens Dieux du Nord. Au lieu de ça, ce fier peuple de la mer adorait le Dieu Noyé, une tradition unique qui perdure jusqu’à aujourd’hui. Ceux qui sont loyaux envers cet être vengeur et qui portent le trait Dieu Noyé, prennent leur force de leur religion, maintenant plus que jamais, alors que les guerres des Westeros ramènent le peuple vers leur foi pour leur confort. Un Prêtre de Vieux Wyk (Les Rois des Îles, 12) peut aider les Greyjoy à concilier leur religion à leur droit naturel de domination en apportant sa FOR dans la phase d’hégémonie, même s’il est incliné.

Cette capacité de prêtre peut encore être plus puissante si elle est combinée avec le nouvel évènement, Ce Qui Est Mort ne Saurait Mourir (Les Rois des Îles, 23), qui vous récompense quand vous gagnez l’hégémonie en faisant revenir sur le champ de bataille un de vos personnages morts. Si vous pouvez vous arranger pour le déclencher sur les grandes falaises de Grand Wyk (Les Rois des Îles, 17), vous obligez votre adversaire à être témoin de la puissance du Dieu Noyé et à réduire ses propres options en choisissant et en défaussant une carte de sa main.

Les Rois des Îles emmène ce thème de la mort et de la résurrection bien plus loin, au-delà des cartes Personnage au profit des Lieux. Le nouveau complot loyal Greyjoy, Nous Prenons Westeros ! (Les Rois des Îles, 46), vous amène la pleine puissance du pillage de la Flotte de Fer, vous permettant de prendre le contrôle de n’importe quel lieu défaussé, qu’il soit à vous ou à votre ennemi. Tout Westeros tombera sous l’assaut implacable des krakens de Pyk !

Le Prix du Fer

Mais les Greyjoy ne sont pas les seuls qui empruntent les pratiques sauvages de la guerre. Chaque Maison dans Le Trône de Fer : le Jeu de Cartes est représentée dans cette extension deluxe et gagne toute une gamme de cartes neutres que n’importe quel joueur peut jouer à son avantage. D’étranges visions abondent, vous offrant une puissante réponse à votre défaite dans un défi Militaire avec A Mon Réveil... (Les Rois des Îles, 44). Pour un coût faible de deux Or, vous pouvez placer le plus puissant personnage attaquant au sommet du deck de son propriétaire, l’obligeant à payer deux fois s’il souhaite recruter encore cette carte.

Indubitablement, placer un personnage sur le deck de son propriétaire est fâcheux contretemps. Mais dans les Îles de Fer, il y a des tactiques bien plus dangereuses que vous pouvez utiliser. Ici, la force dans le combat triomphe plus que toute autre valeur, comme on le voit sur le nouveau dessein, Mer de Sang (Les Rois des Îles, 45). Cette Prophétie vous montre une vision d’un monde inondé de mort et de misère, et même si son illustration fait immédiatement penser à la Maison Greyjoy, n’importe quelle faction peut utiliser ce dessein. Tant que vous jouez avec celui-ci, vous ne pouvez pas jouer d’évènements pendant les défis Intrigue et Pouvoir, en échange d’une puissance accrue pendant vos engagements militaires. Plus vous faites couler le sang, moins vos évènements sont chers et plus il est facile de trouver des évènements meurtriers et axés sur le militaire comme Passé au Fil de l’Épée (Boîte de Base, 41), exactement au moment où vous en avez besoin.

Seigneurs des vagues

Les Fer-nés ne s’agenouillent pas. Soyez fidèle à la Maison Greyjoy, revendiquez votre gloire, et assurez-vous que ceux qui se dressent contre vous paient le prix du fer !


 

Plus de news