ES · FR
 
Le Seigneur des Anneaux LCG

Les tréfonds obscurs de Khazad-dûm

Illuminons les profondeurs de la mine

Mais, sans lumière, ils auraient vite sombré dans la désolation. Non seulement les chemins parmi lesquels il fallait choisir étaient multiples, mais il y avait aussi en maints endroits des trous et des fosses, et aussi, le long du chemin, des puits sombres dans lesquels leurs pas résonnaient au passage. Les murs et le sol étaient sillonnés de fissures et de chasmes, et de temps à autres une crevasse s'ouvrait juste sous leurs pieds.
La Communauté de l'Anneau, « Un Voyage dans l'Obscurité »

Dans « La Communauté de l'Anneau », J.R.R. Tolkien conduit la Communauté aux mines de la Moria dans le chapitre intitulé « Un Voyage dans l'Obscurité », sauf que ce chapitre ne débute pas dans les mines et leurs ténèbres suffocantes. Il commence alors que la Communauté franchit péniblement les Monts Brumeux, sous le ciel maussade du jour mourant.

Tolkien s'est focalisé sur certains termes pour faire vivre l'obscurité, décidément très palpable, des mines de la Moria. Pour ce faire, il a mis au premier plan la présence et l'importance de la lumière avant même les premiers pas de la Communauté dans les mines. Le chapitre met en valeur le contraste entre la lumière extérieure et l'obscurité réelle et profonde qui règne dans les mines. Même au cœur d'une nuit d'hiver, la Communauté trouve du réconfort dans les flammes d'un feu, dans l'aube pâle ou encore dans le crépuscule. En tant que lecteurs, nous ressentons l'obscurité en dehors de la Moria comme fluctuante, obéissant au cycle de la nuit et du jour. Toutefois, une fois la Communauté entrée dans les mines, Tolkien devient avare de mentions à la lumière. L'obscurité est partout et, pour la quasi-totalité du voyage dans la Moria, seul le bâton de Gandalf diffuse de la lumière. Mais même cette lumière paraît très faible.

L'obscurité de Khazad-dûm

Pourquoi cette préoccupation ? Dans l'extension Khazad-dûm pour Le Seigneur des Anneaux : Le Jeu de Cartes, l'obscurité devient un thème important. Les joueurs ne se sentiraient pas projetés dans un voyage au cœur de dangers souterrains si le jeu était plein d'illustrations lumineuses. Et vous vous ne vous sentiriez pas non-plus pris au piège des ténèbres si celles-ci n'étaient pas accentuées.

Tout comme Tolkien qui utilise volontairement souvent les mots « obscurité » et « ténèbres » tout au long de la seconde moitié d' « Un Voyage dans l'Obscurité », l'équipe de créateurs a décidé qu'il était important de renforcer le thème avec des lieux ObscurPéril, et d'autres cartes qui vous permettraient d'obtenir par tous les moyens de la lumière pour vous diriger dans ce labyrinthe souterrain.

Voici quelques réflexions du développeur Lucas Litzsinger sur l'obscurité à venir.

Développer l'obscurité

Pour Khazad-dûm, je savais qu'il était nécessaire de faire ressentir le danger physique des mines de la Moria pendant la partie. Même si elle a sa part d'ennemis, la Moria vide reste un lieu dangereux. Passages effondrés et puits abandonnés forment un paysage inquiétant. L'obscurité représentait le plus grand défi lors de la conception de cette extension. Comment cela affecterait-il le voyage à travers les mines ?

Nous avons fait quelques tentatives pour donner un rôle actif à l'obscurité, comme l'utilisation de jetons Obscurité, mais cela ne nous convenait pas. Cela compliquait le jeu et n'améliorait pas particulièrement la thématique. Nous nous sommes dirigés vers une solution plus élégante. Les lieux Obscur sont difficiles à explorer. Cela relève à la fois du thème et des mécanismes, et vous découvrirez que ces lieux Obscur possèdent certaines des valeurs de quête les plus élevés du jeu. De plus, les lieux Obscur peuvent être beaucoup plus menaçants car deux ou plus peuvent s'accumuler dans la Zone de Cheminement. Ils ont tendance à renforcer leurs menaces respectives alors que les ténèbres se referment sur votre partie.

Mais en plus de l'obscurité, nous avions besoin de représenter la lumière. Pour illustrer son importance, nous avons introduit une carte Objectif Torche des Cavernes (Khazad-dûm, 41) que les joueurs peuvent utiliser pour progresser dans ces lieux Obscur.

Toutefois, les mines sont pleines de dangers et, si toute lumière est une bénédiction, la gérer n'est pas toujours aussi simple que cela. Si votre Torche des Cavernes possède une Faible Flamme (Khazad-dûm, 40), vous trouverez les mines encore plus menaçantes, et spécialement dans ses recoins les plus sombres. Attention, car votre Torche des Cavernes peut attirer l'attention sur vous et, comme vous l'avez vu dans une précédente preview, tout ennemi rencontré peut soudainement se démultiplier.

- Lukas Litzsinger, Chef Développeur de l'extension Khazad-dûm

Merci, Lukas!

Les sombres mines de la Moria contiennent de nombreux dangers, mais quelques intrépides héros sont bien décidés à retrouver Balin et sa colonie naine disparue. Dans notre prochaine preview, nous nous attarderons sur l’un des vaillants héros Nain prêt à en découdre avec les dangers de Khazad-dûm !


 

Plus de news