ES · FR
 
La Légende des Cinq Anneaux LCG

Maîtres des Faux-Semblants

Le Clan du Scorpion dans La Légende des Cinq Anneaux LCG

Sournois et manipulateurs, les Scorpions sont considérés comme les machiavels de l’Empire d’Émeraude… et cette réputation est souvent vérifiée ! En fait, pour mieux combattre les menteurs, les voleurs et les traitres qui se cachent dans les Clans Majeurs, les Scorpions mentent, volent et trahissent. Les armes des Scorpions sont devenues le chantage, le poison et la duperie : leurs agents ne répugnent jamais à se salir les mains pour nettoyer l’Empire.

Nous allons aujourd’hui découvrir plus en détail le Clan du Scorpion dans La Légende des Cinq Anneaux : le Jeu de Cartes. Ses membres viennent à bout de leurs ennemis grâce à des coups tordus et des pièges, incarnés par de puissantes cartes Conflit et leurs tactiques perfides.

Stratagèmes Déshonorables

Les Scorpions vainquent leurs adversaires non pas par la force physique, mais en les humiliant et en les trompant.

Par exemple, la carte La Voie du Scorpion (Boîte de Base, 185) ne vous procure pas de bonus, mais déshonore un personnage non-Scorpion de votre adversaire pendant un conflit, abaissant potentiellement ses compétences et l’obligeant à perdre un honneur lorsqu’il quitte le champ de bataille.

Avec ses quatre points de compétence politique, Yogo Hiroue (Boîte de Base, 106) est déjà un atout de choix pour gagner un conflit politique, mais il peut également utiliser une action pour déplacer dans un conflit auquel il participe un autre personnage et le déshonorer si vous remportez le conflit. Il peut ainsi contraindre un personnage à prendre part à un conflit auquel ses caractéristiques n’apportent rien, et s’assurer ensuite qu’il en ressorte mal en point, déshonoré et incliné.

Les Scorpions utilisent également d’autres armes que le déshonneur pour dégrader les compétences d’un adversaire. En lui infligeant une Folie Impétueuse (Boîte de Base, 183) comme attachement, les Scorpions font perdre à un adversaire deux compétences militaires et politiques pour le coût d’un destin, ce qui affecte même des guerriers les plus chevronnés.

Mais les Scorpions ont également d’autres techniques lorsqu’ils n’abaissent pas les compétences de votre adversaire : ce sont les maîtres de la manipulation. Bayushi Yunako (Boîte de Base, 105) est un personnage coûtant quatre destins qui possède une compétence militaire de quatre et politique de deux. Pendant un conflit auquel elle participe, Yunako peut inverser les compétences militaire et politique de base d’un personnage jusqu’à la fin du conflit. Elle peut ainsi minimiser grandement l’impact d’un personnage au cours d’un conflit. Ainsi, le Pacificateur Shiba (Boîte de Base, 82) peut se retrouver soudainement presque inutile dans un conflit militaire. Mais vous pouvez également profiter plus directement de cette capacité, par exemple en transformant Yunako elle-même en un personnage possédant une compétence politique de quatre.

Shosuro Miyako (Boîte de Base, 104) est un Shinobi ayant une compétence militaire de trois et politique de deux. En tant que Réaction, à chaque fois que vous jouez un personnage de votre main, votre adversaire doit soit défausser une carte au hasard de sa main, soit déshonorer un personnage qu’il contrôle. Ces deux options contribuent à la stratégie des Scorpions, en déshonorant un personnage ou en poussant votre adversaire à augmenter ses mises d’honneur, puisqu’il aura de moins en moins de possibilités. Jouer un Yōjimbō Modeste (Boîte de Base, 181) en présence de Shosuro Miyako sur le champ de bataille constitue un puissant combo et peut inverser le cours du combat en votre faveur.

Un Faible Prix à Payer

Le thème du déshonneur est cher aux Scorpions, qui n’hésitent pas à en subir les conséquences pour le bien de l’Empire, comme leur réputation en atteste.

Le Décret Falsifié (Boîte de Base, 184) permet à un joueur d’annuler les effets d’un événement, à condition qu’il déshonore un personnage Courtisan allié. Bien que ce coût puisse sembler élevé, la possibilité d’empêcher de puissants événements comme Pour la Gloire (Boîte de Base, 168) constitue un avantage considérable.

Attacher à l’un de vos personnages un Masque de Cour (Boîte de Base, 182) lui offre un de plus en compétence militaire et deux de plus en compétence politique. Ce masque peut revenir dans votre main pour une action, mais le personnage attaché est alors déshonoré. Utiliser cette action lorsque le personnage auquel il est attaché n’a plus de destins peut constituer un coup très intéressant, car vous récupérerez ainsi un puissant attachement qui aurait sinon été perdu, pour un honneur seulement.

Bien sûr, un statut honoré ou déshonoré peut être retiré grâce à l’Illusioniste Soshi (Boîte de Base, 99), un Shugenja coûtant deux destins et arborant une compétence militaire de un et une compétence politique de trois. En tant qu'action, il peut, au prix d’un destin, retirer de gênants pions Statut déshonoré de vos personnages alliés ou un pion Statut honoré d’un ennemi. Vous pourrez ainsi prémunir vos personnages face aux effets négatifs liés à l’utilisation de cartes comme Décret Falsifié.

Les Forteresses de la Manipulation

Comme nous venons de le constater, les Scorpions manipulent l’honneur avec facilité, n’hésitant pas à abaisser leur propre honneur pour détruire leurs adversaires. Bien que leur forteresse, la Cité de la Main Ouverte (Boîte de Base, 6) n’offre que dix honneurs aux Scorpions pour commencer la partie, sa capacité vous permet de l’incliner lorsque vous êtes moins honorable que votre adversaire et de lui prendre un honneur. Il sera ainsi obligé de miser davantage d’honneur, ce qui est la technique souvent employée par les Scorpions, et se rapprochera de plus en plus dangereusement pour lui de perdre tout son honneur.

La province unique du Clan du Scorpion, Cache Secrète (Boîte de Base, 13), leur permet de rechercher, parmi les cinq premières cartes de leur deck Conflit, une carte que le joueur pourra ajouter à sa main à chaque fois qu’un conflit y sera déclaré. Vous vous assurerez ainsi que les Scorpions aient toujours plusieurs cordes à leur arc, qui leur permettront de défendre leurs territoires en gagnant des cartes et sans perdre d’honneur.

Le Monde Entier est un Théâtre

Parmi tous les Champions de Clan, peu sont aussi clairvoyants que Bayushi Shoju (Boîte de Base, 107). Réfléchi et judicieux, Shoju observe l’Empire d’Émeraude en étant attentif à chaque détail, afin de mettre en place les subtiles intrigues nécessaires non seulement pour conserver l’équilibre à travers l’Empire, mais aussi pour que les Scorpions gardent les faveurs de l’Empereur. Shoju commence la partie de La Légende des Cinq Anneaux : le Jeu de Cartes avec une compétence militaire de trois, une compétence politique de sept et une gloire de deux. Il pèse ainsi lourd dans les conflits politiques, mais sa capacité le rend encore plus menaçant.

Deux fois par round, en tant qu'action au cours d’un conflit politique auquel il participe, Shoju peut choisir un personnage contrôlé par son adversaire et abaisser sa compétence politique de un jusqu’à la fin de ce conflit, le personnage étant défaussé si sa compétence politique atteint zéro. Votre adversaire devra ainsi être constamment attentif avant d’envoyer ses personnages dans des conflits politiques auxquels Shoju participe, car ce dernier peut facilement défausser un personnage ayant une compétence politique de deux ou moins. Si l’on garde à l’esprit tous les stratagèmes utilisés par les Scorpions pour abaisser les compétences de leur adversaire, on réalise qu’aucun personnage n’est à l’abri de leurs coups bas et du menaçant Bayushi Shoju.

Des Manipulateurs Masqués

La tromperie et la manipulation ont permis aux Scorpions de devenir l’un des clans les plus influents de Rokugan. Déciderez-vous de vous dissimuler derrière un masque et de devenir assez machiavélique pour maintenir l’unité de l’Empire ?


 

Plus de news