ES · FR
 
Le Trône de Fer : Le Jeu de Plateau, Seconde Édition

Mère des Dragons

Une Nouvelle Extension Pour le Trône de Fer : Le Jeu des Trônes

 « Il n’était pas le dragon, songea Daenerys avec un bizarre détachement. Le feu ne tue pas un dragon. »

George R.R. Martin, A Game of Thrones (en français Le donjon rouge)

Peu après la chute du roi fou et à la suite de la rébellion de Robert, les deux derniers enfants Targaryen durent fuir et de se cacher à Essos. Aujourd’hui, le roi Robert est mort et les autres seigneurs et dames de Westeros rêvent de remplir l’espace vacant sur le trône de fer. Le temps est venu pour les Targaryen de faire valoir leurs droits de feu et de sang. Avec tous les alliés et moyens à leur disposition, dont le feu des dragons depuis longtemps oublié, ils traverseront la mer étroite et mettront Westeros à genoux.

Fantasy Flight Games France est heureux de vous annoncer la sortie prochaine de Mère des Dragons, une extension pour Le Trône de Fer : Le Jeu de Plateau !

Le dragon doit avoir trois têtes

L’univers du Trône de Fer : le jeu de Plateau s’agrandit avec l’ajout d’une extension de plateau, amenant les villes libres d’Essos à se battre pour le pouvoir. C’est ici que la maison renaissante Targaryen fait son apparition, en commençant dans la ville de Pentos. Même s’ils sont loin de chez eux, nombreux sont ceux, à Westeros, qui souhaitent que la grande famille remonte sur le trône de fer. Pour l’instant, ils font faussement allégeance aux dirigeants de Westeros, mais secrètement, ils attendent que le jour du dragon revienne.

Dans l’extension de Mère des dragons, pour Le jeu de plateau : Le Trône de Fer, la Maison Targaryen n’a guère besoin de châteaux et de forteresses, dont il ne reste rien face au feu de dragon. Leur objectif est de trouver les sujets restés fidèles à leur cause et de les rallier contre les autres prétendants au Trône de Fer. En tant que telle, la Maison Targaryen ne gagne pas de points de victoire en capturant des châteaux et des forteresses. Au lieu de cela, elle comptabilise le nombre de territoires fidèles à sa cause — s’ils peuvent en revendiquer sept, ils montent sur le Trône de Fer et remportent la partie !

Mais la clé du pouvoir de la Maison Targaryen, c’est la présence des trois dragons de Daenerys. Chacune de ces magnifiques créatures est un type d’unité entièrement nouveau. Contrairement aux soldats, dont la loyauté peut être achetée, les dragons ne peuvent pas être recrutés normalement. En effet, il n’y a que trois dragons et ils restent en jeu du début à la fin, sauf s’ils sont tués et quittent le monde définitivement.

Chacun des dragons de Daenerys agit comme une seule unité terrestre, attaquant, défendant et obéissant aux mêmes règles d’approvisionnement. Mais contrairement à d’autres unités militaires, les dragons ont la capacité de voler presque partout dans Essos ou Westeros. De plus, ils grandissent. Au fur et à mesure que le jeu progresse, ces bêtes deviennent plus fortes, passant de jeunes avec une force de zéro en début de partie à des monstres redoutables avec une force de cinq dans le tour final de la bataille pour le trône. Avec ces créatures, qui incarnent la magie dans le monde de Westeros, qui peut nier le droit divin des Targaryen à gouverner ?

Loyauté divisée

Non seulement Mère des Dragons amène la Maison Targaryen dans la mêlée, mais cette boite fait également entrer en scène une autre famille dans ce jeu de pouvoir, la Maison Arryn. Avec de nouvelles cartes de personnage et un ajout de plateau de jeu (représentant Les Eryé et le Val D’Arryn) à superposer sur la carte, vos intrigues prendront leur envol lorsque vous mènerez les forces autrefois insulaires du Val sur le champ de bataille. Avec ces deux nouvelles Maisons, vous avez la possibilité d’augmenter le chaos et la tension de vos intrigues en augmentant le nombre maximum de joueurs à huit.

Si Mère des Dragons permet d’accueillir plus de joueurs, elle rend également plus facile le fait de jouer avec moins de joueurs grâce au nouveau système de vassaux. Les Maisons inutilisées deviennent des factions neutres que chaque joueur peut commander et manipuler comme une extension de ses forces. Cependant, comme aucun de ces vassaux ne se dispute le trône de fer, leur loyauté peut changer en un instant, la Maison vassale que chaque joueur commande change de tour en tour.

Au début de chaque tour, les Maisons en lice pour régner peuvent choisir leurs vassaux, en commençant par la Maison la plus influente sur la piste du Trône de fer. Une fois les vassaux réclamés, les commandants peuvent distribuer des ordres aux unités vassales. Cependant, vous devez vous méfier de ces forces neutres dont les loyautés ne sont pas aussi fortes que les vôtres. Après tout, au prochain tour, vous pourriez trouver votre maison vassale utilisée contre vous !

Lorsque les vassaux font la guerre, ils n’utilisent pas les cartes de leur Maison. À la place, ils disposent d’un nouvel ensemble de cartes de Maison Vassale. Vous y trouverez des personnages emblématiques comme Varys ou Jaqen H'Ghar, dont la loyauté est liée à des forces qui dépassent les liens familiaux. Lorsque vous utilisez un vassal pour vous battre, vous mélangez ses cartes vassales et en piochez trois parmi lesquelles en choisir une. Si votre vassal gagne son combat, vous serez récompensé pour votre leadership habile avec un pion Pouvoir de votre maison. Avec une touche de tact, vous pouvez vous rapprocher de la victoire sans même risquer la vie de vos hommes !

La Banque de Fer aura son dû

La maison Targaryen n’est pas la seule puissance au-delà du Détroit. Dans la ville de Braavos se trouve la Banque de Fer, peut-être la force la plus dangereuse au monde de l’univers de George R. R. Martin. Nichée dans une baie du nord apparemment impénétrable, la Banque de Fer fournit aux seigneurs et aux dames de Westeros des prêts bancaires avantageux, permettant d’acheter une aide puissante.

Pour contracter un emprunt, il vous suffit de choisir un prêt sur le plateau de la Banque de Fer et de payer son coût initial avec vos pions Pouvoir. Une fois que vous avez effectué votre paiement, le prêt est à vous et vous pouvez appliquer ses effets. Cela peut mener à l’achat de mercenaires, au recrutement d’un Intendant Avisé, ou même un contrat exécuté par les Sans Visage !

Si aucun des prêts disponibles n’attire votre attention, vous pouvez simplement attendre qu’une option plus favorable (ou abordable) se présente. Au début de chaque tour, les cartes de prêt de la Banque de Fer glissent vers la gauche, du coup, un prêt qui n’intéresse personne voit son coût faiblir.

Mais prudence si vous décidez de faire des affaires avec la Banque de Fer. Ces prêteurs avisés n’effacent pas facilement une dette et si vous contractez un prêt, vous devrez vous acquitter des intérêts pour le reste de la partie. À chaque début de tour suivant celui du prêt, vous devez défausser un pion Pouvoir, et ce pour chaque prêt acquis ! Et si vous êtes toujours incapable de faire face à vos obligations, la banque se tournera vers l’un de vos adversaires afin de solder l’affaire. Tout pouvoir a son prix. Êtes-vous prêt à le payer ?

Réclamez le Trône de Fer !

Après la mort de l’usurpateur, les seigneurs et les dames de Westeros étaient trop occupés à se battre entre eux pour remarquer les puissances qui se rassemblaient dans l’Est. Le temps est venu pour vous de faire valoir vos droits par le feu et le sang. Traversez le Détroit et reprenez ce qui est à vous !

L’extension Mère des Dragons sortira très prochainement chez les détaillants et sur notre site.