ES · FR
 
Horreur à Arkham LCG

Ne Dormez plus Jamais

Gardiens de l'Abîme est disponible

Dans le scénario Éternelle Torpeur paru pour la Gen Con 2018, de courageux investigateurs ont été chargés d’élucider un mystère d’ordre médical au Caire, où de plus en plus de victimes sombraient dans un sommeil profond et permanent. Mais cela n’a fait que marquer le commencement d’une énigme plus grande encore, qui a uni la communauté de joueurs d’Horreur à Arkham LCG comme jamais auparavant. À la fin de cet événement, les joueurs qui s’étaient lancés dans Éternelle Torpeur ont laissé la suite de l’affaire à un nouveau groupe de braves, lesquels se sont rassemblés aux Arkham Nights 2018 pour continuer l’investigation avec la seconde moitié du scénario : L’Usurpateur de la Nuit.

Mais que les francophones n’ayant pas pu assister à cet événement se rassurent, car les deux parties de cette aventure ont été rassemblées en un seul et même scénario, Gardiens de l’Abîme, disponible dès aujourd’hui sur notre boutique en ligne et chez vos commerçants de proximité !

Nous nous tournons vers le maître de la folie, Matt Newman, afin qu’il nous parle de ce qui s’est produit lors de la Gen Con et des Arkham Nights 2018.

Le Compte-Rendu de Matt Newman

Bonjour, investigateurs !

Au mois d’août, les joueurs d’Horreur à Arkham LCG se sont rendus à Indianapolis et ont affronté la foule de la Gen Con pour avoir l’opportunité exclusive de jouer le scénario spécial de cet événement : Éternelle Torpeur. Leurs résultats ont été enregistrés et comptés, et leurs réussites comme leurs échecs – de même que les conséquences de leurs décisions – ont influencé la seconde partie de cette aventure, L’Usurpateur de la Nuit, pendant les Arkham Nights 2018 à Roseville, Minnesota. Quels ennuis ont dû affronter ces investigateurs ? Qu’a décidé la communauté à la fin de la première moitié du scénario ? Poursuivez votre lecture pour connaître les réponses, mais attention : la suite de cet article contient des spoilers importants sur Éternelle Torpeur !

Si vous préférez rester dans l’ignorance de ces dangers pour le moment, arrêtez tout de suite de lire cette preview… et courez récupérer votre exemplaire de Gardiens de l’Abîme !

La Gen Con a rassemblé un total de 281 participants. Bien que la plupart des carnets de campagne soient issus des parties jouées lors de cet événement, plusieurs investigateurs intrépides ont préféré entreprendre Éternelle Torpeur dans le coin et nous transmettre leur progression plus tard. Ces carnets de campagne se sont avérés essentiels et ont influé sur résultats ! Comme prévu, la grande majorité des groupes (68.8%) était composée de 4 joueurs, bien que certaines équipes qui se sont succédées tout au long du week-end en aient compté 2 ou 3 (sans oublier un joueur solo particulièrement courageux).

Avant toute chose, parlons du nombre de « Rêveurs dans l’Abîme ». Cette valeur représentait la force de l’abîme à la fin de la première moitié du scénario, et elle influençait directement celle de l’abîme au début de L’Usurpateur de la Nuit. Même si les choses auraient pu tourner bien plus mal, les investigateurs n’en sont cependant pas sortis indemnes. Beaucoup de groupes sont parvenus à maintenir la force de l’abîme au-dessous de 4, mais elle a atteint 5 pour 33% d’entre eux et même 10 ou 12 pour certaines autres équipes. Le décompte final a révélé qu’un total de 404 rêveurs avaient plongé dans l’abîme, ce qui donne une moyenne de 5.05 parmi tous les groupes. Ainsi, la force de l’abîme lors des Arkham Nights a commencé à 5 (pour les parties à 4 joueurs). Les investigateurs qui se sont lancés dans L’Usurpateur de la Nuit ont donc dû redoubler d’efforts pour réduire cette force et empêcher le deck Rencontre d’échapper à tout contrôle… ou ont eux-mêmes rejoint l’abîme.

Penchons-nous à présent sur les membres de la Fraternité de la Bête qui ont réussi à s’échapper. Six d’entre eux auraient pu croiser les investigateurs pendant le voyage au Caire : le Professeur Nathaniel Taylor (Gardiens de l’Abîme, 36), Nassor (Gardiens de l’Abîme, 35), Farid (Gardiens de l’Abîme, 34), Nadia Nimr (Gardiens de l’Abîme, 33), le Dr Wentworth Moore (Gardiens de l’Abîme, 32), et le Dr Layla El Masri (Gardiens de l’Abîme, 31). Ceux qui furent capturés et interrogés par les investigateurs aidèrent à réduire la force de l’abîme, mais le reste d’entre eux s’enfuit dans le désert. Ce bilan est très serré. Bien que la plupart des groupes (35.9%) aient capturé 4 membres, le résultat final avoisinait 3.45 grâce aux vaillants efforts de plusieurs équipes. Beau travail, investigateurs ! Votre dévouement a eu pour conséquence que seuls 3 membres de la Fraternité étaient présents aux Arkham Nights, sélectionnés selon la fréquence de leur fuite. Ces agents de la Bête étaient le Dr Layla El Masri (échappée 53 fois), Nassor (échappé 49) et le Dr Wentworth Moore (échappé 48 fois). Le Professeur Nathaniel Taylor, Farid et Nadia Nmir se sont rangés du côté des investigateurs et n’ont pas refait d’apparition lors des Arkham Nights.

Pour finir, il serait bon de mentionner la fin de l’aventure. Le scénario Éternelle Torpeur s’est révélé assez mortel, car 59.5% des groupes ont quitté Le Caire en train ou sont tombés dans le coma. Heureusement, ce sont les vainqueurs qui ont déterminé quelle conclusion serait résolue pendant les Arkham Nights. Les groupes ayant réussi ont toutefois dû faire face à un choix difficile : détruire Neith (Gardiens de l’Abîme, 13) pour libérer les victimes plongées dans le sommeil, ou l’épargner afin d’en apprendre davantage sur celui qui se fait appeler Xzharath ? Au final, 13.9% des joueurs ont décidé d’éliminer Neith et 26.6% ont préféré lui laisser la vie sauve. Évidemment, leur clémence a influencé les Arkham Nights puisque chaque groupe a alors dû commencer le scénario avec l’artefact de Neith en jeu. Il ne leur restait plus qu’à espérer que cet Ankh Antique (Gardiens de l’Abîme, 56) les aide dans leur quête pour dénicher Xzharath et l’empêcher de mettre ses plans à exécution, quels qu’ils soient.

Merci à tous d’avoir participé à cet événement Éternelle Torpeur lors de la Gen Con. C’était merveilleux de voir autant de joueurs d’Horreur à Arkham LCG venus des quatre coins du monde se rassembler au même endroit, et j’espère qu’ils ont apprécié les dangers du Caire. Quant aux joueurs venus assister aux Arkham Nights et se frotter à L’Usurpateur de la nuit, leur performance a déterminé quelle faiblesse parmi les 3 possibles (Aspect de la Bête, Contrat de l’Abîme ou Jour Fatidique) subirait toute la communauté du jeu.

Vous n’Avez qu’à Rêver…

Merci, Matt !

Êtes-vous prêts à faire face non seulement à une Éternelle Torpeur mais aussi à L’Usurpateur de la Nuit ? Rassemblez votre courage, compulsez vos manuels ésotériques et découvrez ce qui vous attend dans le scénario indépendant Gardiens de l’Abîme !


 

Plus de news