ES · FR
 
Le Trône de Fer LCG 2nde Édition

Seigneurs de Sable et de Sel

Les cartes Martell et Grejoy dans Lions de Castral Roc

« Il ne me plaît pas. Je prendrais infiniment plus de plaisir à planter ma pique dans la bedaine de lord Tywin. Je lui ferai chanter Les pluies de Castamere tout en lui arrachant les tripes et en y farfouillant pour voir s’il s’y trouve de l’or. »
- Obara Sand, Le Chaos

Bien avant la rébellion de Robert, la Maison Lannister influençait déjà l’avenir de Westeros. Sous la ferme direction de Lord Tywin, cette famille est devenue le pouvoir derrière le Trône de Fer et ses membres occupent des positions aussi élevées que Reine Régente, Main du Roi, Gouverneur de l’Ouest et Lord Commandant de la Garde de Nuit. Leur or, leur ruse et leur cruauté ont rendu les Lannister incroyablement puissants, mais leur ont également créé des ennemis.

Dans le Nord, la Maison Stark demande justice pour l’exécution de Ned. Stannis et Renly Baratheon lèvent des armées afin de récupérer le trône de leur frère. Les Martell de Dorne préparent une vengeance sanglante suite à la mort d’Elia, tandis que les ravisseurs de la Maison Greyjoy convoitent la fortune de Port-Lannis. Bien que l’extension deluxe Les Lions de Castral Roc s’oriente principalement sur la Maison Lannister elle-même, vous y découvrirez également de nouvelles cartes non-loyales pour chaque autre faction, ainsi que 7 Complots inédits destinés à étendre vos options de construction de deck.

Aujourd’hui, alors que la sortie de cette extension approche à grands pas, nous allons étudier les factions qui ont d’excellentes raisons de haïr les Lannister : les Martell et les Greyjoy de Lions de Castral Roc !

Tu as Assassiné ses Enfants

La famille Martell règne depuis longtemps sur Dorne dans la cité de Lancehélion, gardant à priori ses distances avec le jeu des trônes. Bien entendu, la vérité est que leur inactivité et leur contemplation apparentes ne font que servir leurs machinations qui ont pour but d’écraser la Maison Lannister. Chacun des enfants de Doran Martell a un rôle dans ces projets et, avec cette extension, vous pouvez faire en sorte que Trystan Martell (Les Lions de Castral Roc, 29) rejoigne ses aînés, Arianne et Quentyn.

En envisageant d’ajouter Trystan à votre deck, votre œil sera peut-être attiré en premier lieu par ses statistiques brutes. Avec 4 FOR et 2 icônes pour seulement 2 or, il peut accroître significativement votre présence sur le terrain tout en coûtant suffisamment pour éviter des effets tels que Les Premières Neiges de l’Hiver (Pas de Moyen Terme, 79) ou Ser Ilyn Payne (L’Acier fait Homme, 109). En outre, Trystan est également un Lord Martell, ce qui le rend instantanément plus puissant lorsqu’il s’associe à Doran Martell (Boîte de Base, 105).

Vous remarquerez également qu’il possède une Réaction : « après avoir perdu un défi auquel Trystan Martell participe, choisissez un personnage avec une FOR inférieure à la sienne. Jusqu’à la fin de la phase, ce personnage ne peut pas être déclaré comme défenseur ». Au début, elle peut sembler à double tranchant. Après tout, à mesure que la FOR de Trystan augmente, il peut déclencher des personnages plus puissants – mais pour utiliser cette capacité, vous devez perdre le défi. Toutefois, dans la plupart des cas, mieux vaut penser qu’elle permet d’adoucir la déception de la défaite plutôt que de la considérer comme une capacité que vous devez activement tenter de déclencher. Associée à Doran Martell, la FOR de Trystan peut atteindre des sommets mais, si vous venez à perdre un défi auquel le jeune prince participe, vous parviendrez à affaiblir les défenses de votre adversaire.

La Maison Martell obtient également de nouveaux Événements dans cette extension, inspirés par l’une des scènes les plus emblématiques du « Trône de Fer » : Vous avez Assassiné son Enfant (Les Lions de Castral Roc, 30). Cet Événement vous permet de choisir l’un de vos personnages Martell et de doubler sa FOR jusqu’à la fin de la phase. À ce moment-là, vous devrez cependant tuer ce personnage s’il est toujours en jeu !

Clairement destiné aux situations désespérées, cet Événement n’en est pas moins puissant pour autant. L’application la plus évidente est d’utiliser Vous avez Assassiné son Enfant avec La Vipère Rouge (Boîte de Base, 109) afin d’accroître significativement l’impact de sa Réaction. Si vous pouvez remporter la partie au cours de ce défi, peu importe que La Vipère Rouge périsse à la fin de la phase : vous aurez déjà accompli votre objectif. Bien que l’utilisation de cette carte sur ce personnage soit peut-être l’exemple le plus extrême, vous pouvez sans peine imaginer des parties durant lesquelles vous devrez remporter un défi essentiel pour mettre fin au jeu ou pour tuer l’un des personnages les plus importants de votre adversaire. Dans de nombreux cas, gagner ce défi pourrait valoir la perte de l’un de vos propres personnages, en particulier si vous disposez d’un Complot tel que Réchappé de Justesse (L’Acier fait Homme, 120) dans votre pile de Complots.

Nous ne parlons même pas des autres moyens dont disposent les Martell pour esquiver les ultimes conséquences de cet Événement. Si vous le jouez sur un personnage double, vous pourrez le sauver de la mort. Arianne Martell (Boîte de Base, 104) peut se réfugier dans votre main avant de mourir, Mines de Fer (Calme sur Westeros, 92) peut sauver votre personnage, et vous pouvez même vous allier à la Maison Lannister elle-même afin de mettre en scène un Sauvetage Audacieux (Les Lions de Castral Roc, 24).

Lord Capitaine de la Flotte de Fer

Les Martell sont loin d’être la seule Maison à avoir des raisons de s’opposer aux Lannister. Pendant la rébellion des Greyjoy, la première offensive de Balon fut d’incendier la flotte Lannister amarrée à Port-Lannis. Bien que cette insurrection ait finalement été matée, les Greyjoy n’ont jamais oublié leur humiliation – et peu d’entre eux pourraient mieux rétablir la domination de leur Maison que le Lord Capitaine de la Flotte de Fer, Victarion Greyjoy (Les Lions de Castral Roc, 27).

Victarion présente une efficacité brutale presque sans égal au sein de votre deck. Doté d’une FOR significative, il la combine avec 2 redoutables mots-clés : Intimidation et Renom. Toutefois, au-delà de cela, Victarion vous offre un moyen d’échapper lui-même à la mort. Dès qu’il devrait être tué, vous pouvez simplement défausser 2 pouvoirs posés sur Victarion pour le sauver ! Évidemment, cela peut le sauver d’Événements traîtres comme Larmes de Lys (Boîte de Base, 44), mais également vous permettre d’utiliser de manière offensive des Complots tels que le prochain Valar Morghulis (La Voilà, ma Légitimité, 80), secourant vos propres personnages tout en anéantissant votre adversaire.

Si vos personnages trouvent leur chemin vers votre pile des morts, Vieux Wyk (Les Lions de Castral Roc, 28) vous fournira un moyen de les récupérer. Ce Lieu peut être déclenché après que vous avez initié un défi de Pouvoir, afin de mettre en jeu en tant qu’attaquant le premier personnage Dieu Noyé de votre pile des morts. Si vous parvenez à remporter le défi avec une différence d’au moins 5 FOR, ce personnage retourne alors dans votre main ; sinon, il est placé au-dessous du deck. D’une manière ou d’une autre, vous pouvez ainsi récupérer des personnages Dieu Noyé uniques dans votre pile des morts, ce qui vous autorise alors à en jouer un autre exemplaire de votre main. Vous pouvez même utiliser ce Lieu en combinaison avec Victarion Greyjoy pour booster votre FOR totale du défi, rendant son mot-clé Intimidation encore plus redoutable.

Lions en Chasse

Les Lannister se reposent depuis trop longtemps sur leur or, leur pouvoir et leur ruse. Alors même qu’ils continuent de gagner en puissance, votre faction a enfin l’opportunité de faire ses preuves en les écrasant dans le seul jeu qui compte : le jeu des trônes. Précommandez vite votre exemplaire de Lions de Castral Roc, car cette extension sera disponible dès la semaine prochaine !


 

Plus de news