ES · FR
 
Jeu Organisé

Sous le Joug du scorpion.

Retour sur le Grand Kotei de Paris

La poussière retombe après les affrontements du Grand Kotei Paris, premier évènement de ce type en Europe (le prochain sera à Birmingham en juin). Victorieux, c’est la bannière du clan du Scorpion qui flotte sur ces trois jours d’affrontements.

Après le Kotei de Cork en janvier, le clan gardien des secrets remporte une nouvelle victoire. Nul doute que son influence politique va en ressortir grandie. Mais revenons sur ces 3 jours de jeux, de passions et de rencontres qui se sont déroulés le week-end dernier.

Vendredi 9 mars : 1000 grues et un Shogun Lion

Ce vendredi, espace Charenton, tout s’est déroulé de façon très sereine, comme si rien ne pouvait perturber la quiétude de l’empire de « jade ». Entre 8 et 9h30, 135 joueurs venus de toute l’Europe (plus de 10 nationalités) se font enregistrer pour cette première journée. Chacun reçoit un tapis de jeu exclusif, un pins aux couleurs de la saison des kotei, et 7 cartes alternatives sceau de son clan. Les 3 premières sont destinées à sa collection, les 4 autres sont à échanger aux 4 adversaires de la première série de partie.

Le Shogun, Samuel, fait un discours de bienvenue, pour remercier chacun d’être venu. Romain, joueur Grue, et Top 8 au Championnat du Monde en novembre dernier, a aussi droit à son discours. Au nom du Clan de la Grue, il honore et remercie le Shogun de sa sage décision concernant le conflit Lion/Grue lors de la dernière cour d’Hiver. Les joueurs grues ont réalisé 1000 Origamis de grue qui sont offertes aux joueurs. Nul ne doute que les fortunes béniront cette initiative.

Les parties commencent. Au terme des 4 premières, il faut avoir un bilan équilibré de 2 victoires/2 défaites pour prétendre continuer. A 15h, la seconde étape est lancée. Plus de 90 samurais sont encore en lice. Mais la dernière marche pour être qualifié au jour 2 est beaucoup plus haute. Il faut 53 points soit 6 victoires et une défaite. Le meilleur joueur non qualifié aux points de chaque clan est repêché en tant que challenger du Clan, assurant ainsi la présence d’au moins un membre de chaque clan pour la phase éliminatoire. De plus le meilleur de chaque clan de cette première journée s’est vu décerné le titre prestigieux d’Hatamoto !

La journée s’est soldée par le duel fratricide de deux joueurs dragons tous deux à 6-0. Joris et Vincent, deux habitués des JCE. Vincent remporte une partie serrée de bout en bout. Jean-Baptiste, premier Hatamoto français du clan du Phénix, se qualifie en tant que challenger du clan.

En parallèle du tournoi principal, les joueurs éliminés, et les inscrits du samedi, pouvaient participer à des sides-events « escarmouche ». Un groupe de 8 joueurs, 3 rondes, et des cartes promos à gagner. La fréquentation a ainsi dépassé les 200 personnes durant l’après-midi.

Bilan de la journée 1A

L’excitation est à son comble ce samedi. Presque deux fois plus de joueurs que la veille. Le staff et les arbitres sont sollicités de toutes parts, mais l’enregistrement des joueurs clôture dans les temps à 9h30. Le temps de rentrer les joueurs dans le logiciel de tournoi TOME, d’avoir un nouveau mot de bienvenue du Shogun, la première ronde n’est lancée qu’avec 30 mn de retard. 5 prestigieux Hatamotos et le Shogun sont en lice.

Samedi 10 mars- 244 samurais et la 5ème édition du Jdr

L’excitation est à son comble ce samedi. Presque deux fois plus de joueurs que la veille. Le staff et les arbitres sont sollicités de toutes parts, mais l’enregistrement des joueurs clôture dans les temps à 9h30. Le temps de rentrer les joueurs dans le logiciel de tournoi TOME, d’avoir un nouveau mot de bienvenue du Shogun, la première ronde n’est lancée qu’avec 30 mn de retard. 5 prestigieux Hatamotos et le Shogun sont en lice.

Les Scorpions sont venus en nombre avec plus de 50 joueurs à leurs couleurs. Les costumes, plutôt discrets la veille sont de sortie. Quelques samurai-kos du clan du Lion déambulent, tandis qu’un Yojimbo du clan du Crabe se pavane avec son gigantesque Tetsubo.

A l’abri derrière un arbre, les membres du blog Rokugang se relaient sans relâche pour commenter les parties qu’ils streament sur leur chaîne Twitch. Une « feature table » a été installée pour isoler les joueurs qui sont filmés. Les bannières des champions sont changées à chaque match, pour indiquer aux joueurs présents les deux clans qui s’affrontent sur cette table. (Les vidéos sont disponibles ici )

Alors que la première ronde est lancée, les membres de l’association « la voix de Rokugan » s’installent pour faire tester en avant-première la bêta du jeu de rôle L5R, cinquième édition. Des joueurs du vendredi les attendaient de pied ferme. Avec les différents side-event skirmish, c’est près de 400 joueurs qui déambulent dans la salle l’après-midi.

165 joueurs passent la première étape. Le scorpion assoie sa domination sur cette journée avec 41 joueurs qui passent sur 53. À l’issue des 7 rondes, 4 joueurs ont réussi la performance de 7 victoires/ 0 défaite : 2 scorpions : Jakub et Marcos, une grue : Simon et Pierre, Hatamoto français du clan du Crabe résidant en Irlande. On notera aussi la performance de Josselin (Dragon), premier joueur en Europe à obtenir deux titres d’Hatamotos successifs.

Bilan de la journée 1B

Dimanche 11 mars- Je sais nager

38 qualifiés en deux jours. Il faut passer par un tour préliminaire pour établir un Top 32.

12 joueurs s’affrontent, essentiellement des challengers de clans. En même temps commence le side-event proving ground, dernière chance pour les vaincus des jours précédents, pour espérer décrocher une invitation pour la prochaine cour d’hiver. 238 joueurs se présentent au départ. Il faut réaliser 6 victoires et 0 défaites pour obtenir le précieux sésame.

Dans le tournoi principal, chaque nouvelle ronde apporte son lot de clans défaits : d’abord les licornes, puis les lions. 5 clans sont encore représentées en quart de finale, seulement 3 en demi-finales. Les phénix et les grues ont perdu leur dernier représentant. Là encore, on signalera la performance du Challenger Grue, Alain, qui chute en Top 8.

https://challonge.com/fr/GKparis

Mais il était écrit que le clan du Scorpion allait avoir la mainmise sur ce tournoi. Jakub Irzyk, venu de Pologne, bat ses deux derniers adversaires et signe une énorme performance avec 12 victoires/ 0 défaite en 2 jours. Il était bien le meilleur ce week-end.

Vous pouvez retrouver les listes du top 32 ici.

Gloire aux vainqueurs comme aux vaincus. Tous ont combattu dignement. Un Grand Kotei qui est une très grande réussite, tant au point de vue ludique que convivial ! Vivement le prochain.