ES · FR
 
Star Wars : Destiny

Un Grand Potentiel

Le Champion du Monde Daniel Weiser nous parle du méta jeux dans Star Wars : Destiny

« Tu as un grand potentiel, mais je pourrais te former. »

   –Septième Sœur, Star Wars Rebels

Il y a quelques mois, nous avions mis l'accent sur quelques-uns des matchs mis en ligne sur notre chaine Twitch lors des Championnats du monde 2018. Aujourd'hui, nous poursuivons cette série avec une critique du méta jeux de Star Wars™ : Destiny par nul autre que le champion du monde en titre Daniel Weiser.

En 2017, Daniel a conquis les Championnats du Monde avec un deck qui associait Dark Vador à un Pillard Tusken, mais Daniel ne classait pas ce deck parmi ceux qu'il s'attendait à voir aux premières tables en 2018. Alors, à quels decks deviez-vous vous attendre ? Et pourquoi ces decks étaient-ils les plus compétitifs dans l'environnement actuel ? Continuez à lire cet article pour en apprendre plus.

Le champion du monde Daniel Weiser sur le méta jeu de Star Wars : Destiny

Alors que le championnat du monde Star Wars : Destiny 2018 approchait à grands pas, le méta jeu d’Héritages semblait incroyablement diversifié, et j’étais impatient de voir quels decks seraient présentés le jour J.

Aujourd'hui, je vais vous donner un aperçu de ma préparation pour les Championnats du Monde, en décomposant les principaux archétypes que je m'attends à être populaire, leurs forces et leurs faiblesses, et leurs bonnes et mauvaises combinaisons.

Le « Reset » de la Septième Sœur

Cette première catégorie de deck était probablement l'ennemi public numéro un des Championnats du Monde – tant en termes de puissance que de popularité. Les decks de « Reset » de la Septième Sœur ont toujours bien fonctionné dans les divers championnats régionaux, se classant souvent parmi les 8 premiers ou remportant même le trophée.

Dans le passé, ces decks étaient tricolores, associant Ciena Ree, Bala-Tik, à la carte élite de la Septième Sœur; mais récemment une version Bleu-Rouge avec la Sœur de la Nuit, au lieu de Bala-Tik, a gagner en popularité. Les deux decks se déroulent de la même manière, en utilisant des événements pour redresser la Septième Sœur et générer des dés supplémentaires de droïdes Chercheur ID9, chacun plus puissant que le précédent. Grâce aux multiples activations de la Sœur et à la croissance de la réserve de dés ID9, ce deck peut infliger de gros dégâts dès le début du jeu.

Comme je l'ai mentionné plus tôt, je pense que ces decks étaient d'excellents choix pour les Championnats du Monde, et je m'attendais à ce que beaucoup de joueurs les utilisent. Heureusement, cette catégorie n'est pas invincible et présente certaines faiblesses. En tant que decks axés sur la synergie, ils ont tendance à souffrir de pioches plutôt faibles. Les cartes comme Le prix de l’échec sont relativement faibles lorsqu’elles sont obtenues dans la main de départ, et les défausser pour obtenir des relances prive le deck d’éléments de jeux puissants en milieu et fin de la partie. Se retrouver coincé avec des cartes qui sont à la fois inutiles en début de partie et de mauvaises défausses est terrible, et il faut une planification minutieuse et souvent un peu de chance pour gagner à partir de situations comme celle-ci. De plus, si la Septième Sœur est battue, le jeu est généralement terminé; les autres personnages ont beaucoup de mal à terminer les parties tout seuls. Les decks qui sont capables de compenser une perte de personnage et de riposter avec suffisamment de dégâts pour éliminer la Septième Sœur ont tendance à bien se défendre contre cet archétype.

  • Confrontations avantageuses : Entamé la partie rapidement permet à la Septième Sœur d'écraser des decks plus lents comme les decks de Véhicules pour Héros et les decks d’Usine à Héros avant même qu'ils ne s'installent. Les decks Sabine Wren ont tendance à être proches, et celui qui perd son personnage principal en premier perd également presque toujours la partie, mais la Septième Sœur a tendance à faire plus de dégâts plus rapidement et est un solide favori. En général, n'importe quel deck qui est basé sur un seul personnage va avoir du mal à garder ce personnage vivant contre la Septième Sœur et ses amis.
  • Confrontations désavantageuses : Thrawn et Mother Talzin, Deux personnages menaçants. J'expliquerai plus en détail les mauvaises confrontations de chaque decks dans la section appropriée.
Sabine Wren

Bien que je ne m'attende pas à ce que les decks Sabine Wren soient aussi forts ou aussi populaires que les decks Reset de la Septième Sœur, je voulais les regrouper, car ce sont les deux decks qui infligent les dégâts les plus importants dans le jeu.

Là où la Septième Sœur obtient de gros dégâts à la suite de multiples activations au cours d'un round, Sabine a tendance à gérer tous ses dégâts en même temps en lançant un dé et en le résolvant immédiatement en contournant le dépôt du dé dans la réserve. Les decks de Sabine ont aussi tendance à utiliser Moi et les probabilités, et ils le combinent avec Brouiller les pistes pour utiliser ses dés au maximum de leurs dégâts tout en empêchant ses adversaires d'interagir avec ceux-ci. Cela donne à Sabine une police d'assurance quand le résultat du dé est mauvais, bien que le coût de trois ressources de Moi et les probabilités soit incroyablement cher.

Récemment, Sabine a été associée à Yoda ou à la version élite d’Ezra, les deux options ayant un succès modéré. Le choix de Yoda est le meilleur pour garder Sabine en vie avec des cartes comme Imitation et Illusion de la Force, et il est bien plus efficace pour garantir des dégâts avec les faces concentration de Yoda, Rapidité de la Force et Concentration. D'un autre côté, la version élite d’Ezra donne au deck une puissance maximale de dégâts nettement supérieure, mais au prix d'une capacité de survie réduite, ce qui en fait un canon en verre encore plus efficace.

Beaucoup de joueurs sont terrifiés à l'idée de jouer contre ces decks, et Sabine est certainement puissante quand elle a de bons résultats aux dés, mais après avoir joué avec et contre elle, je suis mitigé. Je pense qu'en tant qu'humains, nos préjugés cognitifs inhérents font qu'il est très facile de se rappeler les moments où Sabine déclenche des feux d'artifice et inflige huit dommages ou plus tout en évitant de se faire abattre, mais nous avons tendance à oublier les parties beaucoup plus courantes où elle ne produit que quelques étincelles. J'ai connu des parties où les decks Sabine n'ont pas sorti d'embuscade dans les deux premiers tours et n'ont pas fonctionné, des parties où elle a obtenu de mauvais jets de dés et n'a pas pu faire assez de dégâts, des parties où sa santé s'est évaporée trop rapidement et des parties où elle a même réussi à abattre un personnage adverse relativement tôt mais a été incapable de terminer le travail.

Bien sûr, chacune de ces choses a peu de chances de se produire individuellement, mais elles s'ajoutent à un taux d'échec inquiétant qui m’a fait hésiter à jouer ce deck lors du tournoi le plus important de l'année. Une autre faiblesse majeure des decks Sabine est qu'une fois qu'elle est hors-jeu, le deck cesse fondamentalement de fonctionner, et le personnage secondaire ne peut presque jamais gagner par lui-même.

Sabine s'attaque à des deck comportant de nombreux dé comme Thrawn et Talzin, ainsi qu'aux deck plus lents comme celui du « Reset » de la Septième Sœur, mais elle a la même faiblesse que si son deck comportait deux protagonistes robustes qui peuvent endurer la perte précoce d’un personnage.

En fin de compte, le fait que Sabine perde l'avantage au profit du « Reset » de la Septième Sœur – potentiellement l'archétype le plus populaire du tournoi – me force à recommander la Septième Sœur plutôt que Sabine comme choix du personnage agressif.

  • Confrontations avantageuses : Ce deck est beaucoup trop rapide pour les deck lents. Le temps qu'ils prennent pour bâtir leurs ressources et développer leur plateau est bien assez nécessaire pour que Sabine prenne l’avantage dans la partie. Contrairement au « Reset » de la Septième Sœur, je crois que Sabine est plutôt favorisée contre Thrawn et Talzin.
  • Confrontations désavantageuses : Le « Reset » de la Septième Sœur, Deux personnages menaçants.
Deux personnages menaçants

Cette catégorie au titre vague est exactement ce à quoi elle ressemble – deux personnages solides qui ont tous les deux un bon potentiel de dégâts. En mettant la synergie en arrière-plan et en évitant de trop compter sur la survie d'un seul personnage, ce groupe de decks a un avantage certain contre le Reset de la Septième Sœur et Sabine Wren.

Bien qu'être capable de perdre un personnage tout en restant dans le combat soit particulièrement excellent contre ces deux archétypes, c'est aussi un trait précieux d’un point de vue général. Surtout dans un tournoi aussi long que le Championnat du Monde, il y a des moments où vos adversaires auront de la chance et obtiendront beaucoup de dégâts assez tôt dans la partie. Il serait donc certainement utile d'avoir un plan de sauvegarde à utiliser lorsque vous perdrez un personnage.

Ce groupe de deck comprend les anciens dominants Poe Dameron et Rey, le starter Deux Joueurs Capitaine Phasma et Boba Fett, le starter Deux Joueurs Kylo Ren et Mère Talzin, et le starter Deux Joueurs Kylo Ren et Anakin Skywalker. Récemment, la Septième Sœur et Boba Fett semblent être devenus la combinaison de personnages la plus populaire parmi ces decks, remportant de grandes finales régionales à New York et Las Vegas.

La combinaison de la Septième Sœur et Boba Fett, en particulier, a un certain nombre de cartes qui correspondent bien au « Reset » de la Septième Sœur – en plus de sa résistance naturelle dans les personnages. Amis peu fréquentables et Assaut au corps à corps permettent de séparer efficacement la main d'un adversaire, en le dépouillant de ses cartes défensives ou des événements qui redressent la Septième Sœur. La spéciale de Boba est également bonne contre le Sabre laser de Maul et une pile de dés ID9, permettant à Boba Fett de leur infliger trois, quatre ou plus de dégâts encore.

Les decks Deux Personnages Menaçants rencontrent des difficultés lorsque votre adversaire est capable de faire des choses plus importantes que vos personnages, ignorant juste assez de dégâts et gagnant juste assez de temps pour lâcher de grosses améliorations ou plusieurs véhicules – puis déchiqueter les deux personnages en une succession rapide.

  • Confrontations avantageuses : Le Reset de la Septième Sœur, Sabine Wren, Usine à Héros – L'archétype des Deux personnages menaçants présente suffisamment de dégâts inhérents dans ses dés de personnage pour ne pas trop se soucier de Repli, et il est capable d’évacuer suffisamment de dégâts pour battre les decks avant que ses cartes ne soient complètement épuisées.
  • Confrontations désavantageuses : Véhicules pour Héros, Thrawn et Mère Talzin.
Enchainement Spécial de Héros

Ces decks sont en fait une sous-section de la catégorie Deux personnages menaçants qui se jouent généralement avec deux des trois personnages suivants : Yoda, Poe Dameron, ou Hondo Ohnaka.

Le but est d'infliger des dégâts à l'aide de puissants pouvoirs spéciaux qui peuvent être mis en place à travers les dés de personnages. En séquençant les enchaînements de pouvoirs spéciaux pour infliger des dégâts, ces decks résolvent leurs dés plus rapidement que les deux autres decks de personnages menaçants et capturent plus fréquemment le champ de bataille. Se déployer le premier sur le champ de bataille peut être un gros avantage durant la partie, et c’est pour cette raison que j'ai eue pas mal de succès en utilisant des decks spéciaux de héros contre les decks plus génériques de Deux personnages menaçants.

Le compromis est que les decks d’Enchaînement Spécial ont moins de faces de dégâts sur leurs dés de personnage, et dépendent donc davantage des améliorations pour les endommager. Il en résulte une comparaison plus faible contre des decks lents et de contrôle, ce qui leur coûte des points de pourcentage contre Thrawn et Talzin, Véhicule pour Héros, et surtout Usine à Héros.

Notez qu'Aayla Secura et Poe Dameron est une autre combinaison de personnages possible pour ce jeu, bien que je l'ai vu beaucoup moins souvent que les autres paires.

  • Confrontations avantageuses : Le « Reset » de la Septième Sœur, Sabine Wren, Deux personnages menaçants.
  • Confrontations désavantageuses : Véhicules pour Héros, Usine à Héros, Thrawn et Mère Talzin.
Thrawn et Mère Talzin

Tout comme l'archétype des Deux Personnages Menaçants, Thrawn et Mère Talzin est un deck de cartes qui a pris de l'ampleur récemment – en grande partie grâce à sa bonne confrontation contre le maître incontesté, le Reset de la Septième Sœur.

J'ai vu pour la première fois cet archétype lors du Top 8 Régional d'un joueur du Minnesota, et elle possède d'excellents outils défensifs pour étouffer l'agression fournie par les multiples activations de la Septième Sœur :

  • Pour commencer, la capacité de Thrawn est toujours étonnante dans le match, éliminant préventivement les menaces dangereuses de la main de l'adversaire. L'élimination précoce des améliorations de la Septième Sœur diminue considérablement la puissance de ses activations, et – dans les tours suivants – le joueur derrière Thrawn peut choisir de défausser l’un des événements qui la redressent.
  • Thrawn et Talzin utilisent également un certain nombre de cartes défensives puissantes pour aider à protéger ses personnages, incluant typiquement une combinaison d’Illusion de la Force, La meilleure défense..., Arrogance, Déflexion, et Retour inattendu. Magie de sorcière et Sort de suppression sont parmi les meilleures options défensives du jeu, à condition que votre deck soit entièrement composé de cartes au coût impairs. Ce deck utilise au maximum ces cartes, ainsi que la capacité de Mère Talzin, en intégrant une trentaine de cartes au coût impairs.

En parlant de la capacité de Talzin, c'est l'une des clés du succès de ce deck. En garantissant les deux ressources de Thrawn dans les premiers tours, ce deck est capable de jouer tous ces outils défensifs tout en laissant tomber des matraques antiémeutes Z6 comme si elles ne représentaient pas grand-chose. Une fois les améliorations mises en places, Talzin se met au travail en plaçant les dés sur les faces à deux ou trois dégâts, ce qui met fin à la partie assez rapidement. Maîtrise tactique et Trois coups d'avance sont des cartes particulièrement effrayantes de ce deck, car elles fournissent une quantité étonnamment élevée de dégâts avec les faces de concentration et la capacité de Talzin.

Lorsque vous jouez contre ce deck, vous ne pouvez pas vous permettre d'attendre avant de jouer vos cartes défensives ! Une réserve de dés comprenant des faces concentration et vierges peut ne pas sembler immédiatement menaçant, mais si vous laissez votre adversaire utiliser maîtrise tactique pour résoudre les faces des dés et ensuite résoudre les dégâts, vous regretterez immédiatement d'avoir conservé ce Choc électrique – et ceci si ce n’est pas Thrawn qui l’a emporté en premier lieu.

L'un des inconvénients de ce deck – et l'un des facteurs qui, à mon avis, empêcherait ce deck d’être vraiment répandu aux Championnats du monde – est le fait qu'il est incroyablement difficile à jouer. Comprendre les coûts à choisir en fonction de la capacité de Thrawn est primordial pour le succès, et changera d'un match à l'autre, même d'un tour à l'autre. La capacité de Mère Talzin est aussi celle qui présente une tonne d'options différentes à chaque activation, et trouver le chemin de la victoire demande à la fois de la pratique et une concentration constante. Même quelque chose d'aussi simple que de déterminer l'équilibre optimal entre l'attaque et la défense est difficile. La matrice de Thrawn n'inflige aucuns dégâts, donc le deck compte sur ses améliorations pour fournir des faces de dégâts de qualité. C'est pour cette raison que la mise en jeu de dés qui infligent énormément de dégâts est d’une grande priorité, mais vous devez également consacrer des ressources à la défense, sinon la santé de Mère Talzin s'avérera bien trop fragile.

C'est un jeu qui récompense vraiment la pratique et la connaissance du méta jeu, et je m'attendais à ce que quelques joueurs dévoués et très bien entraînés réussissent à l'utiliser lors des Championnats du Monde, même si ce n'était clairement pas un choix populaire pour toute la salle.

  • Confrontations avantageuses : Le « Reset » de la Septième Sœur, Deux personnages menaçants.
  • Confrontations désavantageuses : Sabine Wren, Véhicules pour Héros, Usine à Héros.
Véhicules pour Héros

C'est un deck qui a connu un bon succès durant les championnats régionaux, et c'est certainement un deck que je voulais me préparer à affronter aux championnats du monde.

De façon assez typique ce deck repose sur la version élite d’Aayla Secura, la version élite de Rose, et Ezra, pour un bon départ avec cinq dés de personnages et vingt-six points de vie combinés. Cette fontaine à points de vie de départ élevé, combiné à une suite de puissantes cartes défensives, prolonge le jeu beaucoup plus que ce à quoi de nombreux decks sont habitués. Combiné au fait qu'il ne perd pas d’améliorations importantes au fur et à mesure que ses personnages s'effondrent, la fin de la partie de Véhicules pour Héros est incroyablement puissante. En d'autres termes, ce jeu vise à jouer une guerre d'usure, à générer des ressources, à rester en vie le plus longtemps possible, et finalement à écraser l'adversaire sous une avalanche de dés de véhicules.

Ce deck est très lent, à la fois en termes d'actions prises par tour et en termes de durée du jeu, mais il est très efficace contre tout autre deck qui essaye de jouer à des parties relativement normales. C’est pour cette raison précise que c'était l'un des decks les plus réussis au début du méta jeu Héritages. Cependant, celui-ci a un défaut majeur : ses gros dégâts indirects.

Les dégâts indirects, bien qu'ils soient toujours pires que les autres dégâts, sont particulièrement graves lorsque vous jouez contre un deck qui se concentre sur le soutien d'un personnage clé. La réalité de la situation est que les decks de Véhicules pour Héros mettent un temps exceptionnellement long pour éliminer un personnage critique, et ce manque de pression se traduit par des matchs abyssaux contre le « Reset » de la Septième Sœur et Sabine. Bien que je ne m'attendais pas à ce que Sabine soit particulièrement présente aux Championnats du monde, avoir une confrontation désavantageuses face au « Reset » de la Septième Sœur est un gros obstacle au succès.

Jouer à Véhicules pour Héros est un énorme pari. Le deck a d'excellentes correspondances avec la plupart des combinaisons de personnages hors-méta que vous pouvez rencontrer, et peut effectivement meuler les jeux plus lents qui sont censés apparaître, mais il lutte vraiment dans les situations où il a besoin d’abattre rapidement des personnages. En fin de compte, je ne blâmerais quiconque utilise ce deck; je vous demande simplement de comprendre d'abord les risques.

  • Confrontations avantageuses : Thrawn et Mère Talzin, Deux personnages menaçants
  • Confrontations désavantageuses : Usine à Héros, le Reset de la Septième Sœur, Sabine Wren
Usine à Héros

Les decks Usine à Héros sont, à toutes fins pratiques, les decks de fin de partie ultimes dans ce format.

Lorsque les deux joueurs sont capables de constituer des piles de ressources au cours d'une longue partie, les decks Usine à Héros finissent par laisser leurs adversaires sans main et sans deck. D'autres jeux défensifs, en particulier, luttent contre les usines, car beaucoup de leurs cartes ne font absolument rien lorsque le deck est attaqué au lieu de la santé de leurs personnages.

Les decks Usine à Héros jouent plusieurs cartes en particulier qui sont excellentes dans les parties de longue haleine et à haute ressource. Repli est dévastateur contre les adversaires qui essaient d'augmenter leurs ressources et de jouer beaucoup de mises à jour. Contre des decks comme Thrawn et Talzin ou Enchaînement spécial de Héros qui comptent sur leurs améliorations pour les dégâts, un Repli opportun garantit souvent une victoire facile. D'autres cartes coûteuses et percutantes dans le jeu comprennent Retraite et Saut en hyperespace. Ces outils fonctionnent particulièrement bien contre les Véhicules pour Héros, car ce deck a besoin d'une longue série d'actions avant de commencer à infliger des dégâts, et le fait de couper court le tour du joueur de Véhicule pour Héros peut être complètement paralysant. Retraite et Saut en hyperespace sont également excellents contre une Septième Sœur qui vient d'être redressée, mais le coût élevé des ressources peut être problématique dans ce type de confrontation.

C’est également lors du Championnat régional du Minnesota que j’ai vu pour la première fois un joueur utilisé ce deck. Usine à Héros a depuis connu une performance exceptionnelle dans le format, mais a depuis été éclipsée par d'autres archétypes. Les problèmes avec ce deck incluent sa dépendance au fait de piocher Dés du destin assez tôt pour financer ses cartes coûteuses, c’est l'inconvénient de commencer avec seulement trois dés de personnages comparé aux quatre avec lesquels la plupart des decks commencent, et sa difficulté à survivre à une agression précoce. Le « Reset » de la Septième Sœur et Sabine sont tous les deux des decks effrayants pour Usine à Héros, mais même les decks Deux personnages menaçants produisent assez de dégâts pour être un solide favori dans cette confrontation.

Ce deck serait un bon choix si je m'étais attendu à ce qu'un grand nombre de Véhicules pour Héros ou d'autres decks relativement lents assistent aux Championnats du Monde, mais dans l'état actuel des choses, je l’ai gardé en veilleuse et ne l’ait pas considéré comme ma principale option.

  • Confrontations avantageuses : Véhicules pour Héros, Thrawn et Mère Talzin, Enchaînement spécial de Héros.
  • Confrontations désavantageuses : Le « Reset » de la Septième Sœur, Sabine Wren, Deux personnages menaçants.
Divers

Bien sûr, les archétypes que j'ai explorés dans cet article ne sont pas les seuls que vous pourriez voir joués dans ce type de compétition. Ils ne sont qu'un échantillon des decks les plus populaires et les plus réussies que j'ai pu remarquer jusqu'à présent. D'autres options que j'ai vu jouer sont Obi-Wan et Maz, Yoda et Zeb, cinq droïdes de combat, et la Septième Sœur associée à Tarkin.

Si vous avez confiance en votre propre création, n'hésitez pas à l'utiliser durant les Championnats du Monde ou au court de tout autre tournoi. Après tout, la variante de Dark Vador et d'un Pillard Tusken que j'ai joué pour gagner les Championnats du Monde l'année dernière était une entité totalement inconnue avant le tournoi, mais sur les trois personnes qui ont joué ce deck, nous avons terminé Premier, Top 4 (seulement éliminé par moi durant un match miroir), et Top 32. Si ce n'est pas là un témoignage de la récompense d’une innovation réussie, je ne sais pas ce que c'est.

Encore une fois, j'ai hâte de voir tout le monde aux prochains Championnats du monde, alors bonne chance et que la Force soit avec vous !

     Daniel Weiser, Champion du Monde Star Wars : Destiny 2017.


 

Plus de news