ES · FR
 
Le Seigneur des Anneaux LCG

Une route semée d'embûches

Caleb Grace explore la continuité de la Saga

« Les Elfes ont leurs propres fardeaux et leurs propres peines, et ils se sentent peu concernés par l’histoire des Hobbits ou de n’importe quelle autre créature sur Terre. »
- Gildor Inglorion, Le Seigneur des Anneaux

Il sera bientôt temps pour vous de quitter la Comté. L’Ombre qui vient de l’Est continue de grandir. Les armées s’amassent au Mordor, parmi le feu et la fumée. L’influence néfaste du Seigneur des Ténèbres s’étend à travers les nations des Nains et des Hommes, et jusque dans le cœur des magiciens. Son pouvoir augmente, et une seule chose se dresse encore entre lui et sa conquête de la Terre du Milieu : il a besoin de son Anneau. Pour le trouver, il a envoyé ses fidèles serviteurs immortels, les Nazgûls. Ils ont entendu parler de la race de semi-hommes appelés Hobbits, ils savent où se trouve la Comté, et connaissent même le nom de… Sacquet.

Dans l’extension Les Cavaliers Noirs pour Le Seigneur des Anneaux : Le Jeu de Cartes, vos amis et vous avez l’opportunité d’accompagner Frodon Sacquet dans son voyage mémorable en-dehors de la Comté. Pourrez-vous l’aider à mettre l’Anneau Unique en sécurité ? Ou tomberez-vous entre les mains des serviteurs du Seigneur des Ténèbres ?

Dans la preview précédente, je vous ai expliqué l’introduction des Avantages et des Fardeaux dans le jeu, ainsi que le mot-clé « Permanent » et les instructions de Mise en place. Aujourd’hui, j’aimerais mettre l’accent sur quelques caractéristiques passionnantes ajoutées par le Mode Campagne au Seigneur des Anneaux : Le Jeu de Cartes.

La carte Campagne

Chacun des deux côtés d’une carte Campagne sert à la situer dans le contexte général de l’aventure. L’idée pour ce type de cartes était d’utiliser le même principe de Mise en place que dans nos Decks Cauchemars, et j’en suis tout excité car elles vous permettent de réaliser bon nombre de choses importantes et créatives. Tout d’abord, elles vous renseignent sur la partie de l’extension de Saga que vous êtes en train de jouer. De plus, elles vous fournissent des instructions de Mise en place supplémentaires pour le scénario. C’est capital, car les Avantages et Fardeaux ne sont pas utilisés hors du mode Campagne, et nous voulions que ces directives vous informent du moment où vous devez en faire usage. Troisièmement, l’instruction de Résolution située au dos de la carte vous annonce le résultat de chaque scénario, y compris les Avantages et/ou Fardeaux que vous avez gagnés. J’aime particulièrement cet aspect Résolution de la carte Campagne, car il apporte une nouvelle dimension au scénario : il ne s’agit plus simplement de gagner ou de perdre, vous devez dorénavant penser à l’avance à la prochaine mission et vous demander « De quelle manière les décisions que je vais prendre dans ce scénario affecteront-elles le suivant ? ».

En complément de toutes ces caractéristiques, chaque carte Campagne comporte également un espace supplémentaire qui nous a permis d’ajouter un texte d’ambiance afin de vous emmener un peu plus au cœur de l’histoire. Cela donne à chaque scénario une sorte de prélude et de conclusion. Ces extraits de récit viennent vraiment renforcer la trame de l’aventure générale.

Le Journal de Campagne

Du fait que vous pouvez gagner des Avantages et des Fardeaux grâce à la Résolution des scénarios en mode Campagne, vous aurez besoin de garder une trace de ces informations. Voilà pourquoi nous avons développé le Journal de Campagne.

Les feuillets 10 et 11 du livret de règles forment une double-page qui vous procure suffisamment de place pour noter toutes les informations importantes de votre campagne : le nom de chaque joueur, les héros choisis, quels scénarios ont été menés à bien, ainsi que les Avantages et les Fardeaux que vous avez remportés. Il y a même une section « Notes » qui vous permettra de vous remémorez quels héros possèdent des cartes avec un attachement Permanent.

Mettez à jour le Journal à la fin de chaque scénario, et vous pourrez suivre l’évolution de votre personnage tout au long de votre campagne. Pour les joueurs qui ne souhaitent pas écrire directement sur leur livret de règles, ou qui ont l’intention de suivre plus d’une campagne, vous pourrez photocopier le Journal ou le télécharger directement depuis la section Supports du minisite, où il sera publié dès la sortie des Cavaliers Noirs.

Héros Morts

Une partie du Journal de Campagne qui mérite une attention particulière : la section des Héros Morts. Si l’un de vos héros est dans la pile de défausse à la fin d’un scénario, vous ajoutez son nom à la liste des Héros Morts. C’est la dernière, et peut-être la plus importante partie du Journal de Campagne que je souhaite aborder : afin de préserver l’aspect narratif des extensions de Saga pour Le Seigneur des Anneaux, nous pensions qu’il était primordial que la mort d’un héros au cours du mode Campagne signifie qu’il ne pouvait plus être joué pour le reste de cette campagne. De cette manière, la mort d’un héros a un impact réel et vous êtes obligés de réfléchir très attentivement avant de prendre une décision qui pourrait mettre l’un de vos héros en danger.

Lorsque la perte d’un héros prend une telle importance, cela vous pousse à jouer différemment. Par exemple, imaginez que vous soyez à la dernière étape d’un scénario, et qu’il vous suffise de sacrifier l’un de vos héros pour gagner. En temps normal, vous consentiriez à faire ce sacrifice sans broncher car tout ce qui compte, c’est de vaincre. Mais en mode Campagne, vous devez réévaluer cette décision et vous poser quelques questions difficiles, parmi lesquelles : « Sans ce héros, mon deck fonctionnera-t-il toujours comme je le souhaite dans le prochain scénario ? ».

Je suis vraiment fier de cette innovation, car les compagnons et le sacrifice sont des éléments importants de l’épopée de Tolkien. Cette règle souligne clairement l’esprit de communauté établi entre les héros, et offre aux joueurs la chance de réaliser des sacrifices réels et significatifs dans leurs parties.

Bien sûr, ce ne serait plus amusant si le fait de perdre un héros signifiait que votre main soit diminuée pour le reste de la campagne ; vous êtes donc autorisé à remplacer votre héros mort par un nouveau héros de votre choix. Cependant, nous ne voulions pas encourager les joueurs à choisir de sacrifier un héros dans l’unique but d’en obtenir un autre à la place. Il n’est pas approprié de « liquider » un héros seulement pour lui trouver un remplaçant, et c’est pourquoi nous avons ajouté la règle « +1 de menace » ; à chaque fois que quelqu’un change de héros, tous les joueurs subissent une pénalité permanente de +1 sur leur niveau de menace de départ.

Néanmoins, vous pouvez changer volontairement de héros au début de chaque scénario du mode Campagne, mais vos coéquipiers et vous subissez malgré tout la pénalité permanente. L’avantage de l’échange délibéré réside dans le fait que le héros retiré du scénario n’est pas ajouté à la liste des Héros Morts. Cela signifie que si de nouveaux héros sont mis en scène avec les extensions du jeu, vous aurez toujours l’opportunité d’échanger ceux que vous comptez utiliser. Vous pourrez mettre vos nouvelles cartes héros en jeu avec une pénalité réduite.

La route continue de s’allonger

Toutes ces innovations que nous avons ajoutées au mode Campagne ont pour but de vous aider à vous immerger dans Les Cavaliers Noirs et les futures extensions de Saga pour Le Seigneur des Anneaux. Notre objectif est que vous ayez vraiment l’impression d’entrer dans une grande épopée, où chacun de vos choix aura de réelles conséquences !

- Caleb Grace, chef développeur des Cavaliers Noirs


 

Plus de news